Liga ACB – FC Barcelone : Après avoir frôlé la mort, Petteri Koponen veut profiter !

A travers une interview pour le site de l’Euroleague, le finlandais revient sur un événement qui a failli lui coûter la vie, peu de temps après son arrivée en Catalogne la saison dernière !

Petteri Koponen. Ce nom doit peut-être vous dire quelque chose. Ce finlandais de 29 ans (1m94) avait croisé la France en 2015 pour l’Eurobasket. Malgré la défaite, il marque 15 points avec en prime, 2 rebonds et 7 passes. En 2014, lors du mondial, il tournait à 15.8 points, 3 rebonds et 5.8 passes de moyenne dont un gros match à 29 points, 9 passes contre la République-Dominicaine.

Cette année, pour l’Eurobasket en Finlande, il a dû patienter avant d’avoir le feu vert des médecins gêné par une blessure à la main. L’enfant d’Helsinki venait de vivre une année particulière : Été 2016, il signe pour un club mythique, le FC Barcelone. A la fin de ce même été, ce rêve tourne au cauchemar

Le joueur est assis dans un taxi, lorsque celui-ci est percuté par une voiture… en pleine course poursuite avec la police. Le joueur est touché et est victime d’un très gros traumatisme crânien qui remet en cause la suite de sa carrière.

 

« Ma première pensée a été la suivante : Je suis en vie ».

Alors que Koponen est en soin intensif, la police retrouve le chauffeur de la voiture. Les tests effectués montrent un taux élevé d’alcool. Les médecins font tomber le verdict : Koponen ne pourra reprendre le basket que 3 mois plus tard

« Je ne voulais pas y croire mais ils m’ont rappelé la chance que j’avais d’être en vie »

Le joueur frôle la mort mais veut revenir vite après avoir signé pour son nouveau club. Commence pourtant un long processus dans le flou le plus total. Celui de se remettre d’une grave blessure, avec la stricte obligation de ne rien faire. Pas de télé, pas de téléphone, des lumières tamisées, interdiction de lire. Simplement rester allonger et se reposer.

« Les médecins ne me laissaient rien faire, c’était ennuyeux ».

Il se remet petit à petit mais pas assez vite à son goût. Les trois premières semaines, se tenir debout est une épreuve. Un soir il se dirige au restaurant avec sa femme et sa mère mais doit faire demi-tour. Il ressent comme une pression au niveau de sa tête. Retour à la maison…

Avec beaucoup de patience, il retrouve la forme et 40 jours après l’accident, revient au boulot : 15 minutes contre Bamberg le 28 octobre (2 points, 3 rebonds, 1 interception) pour la 4ème journée d’Euroleague. Le club dans son ensemble (dirigeants comme fans) ne l’oublie pas et lui apporte une aide précieuse.

« Des coéquipiers sont venu me voir à l’hôpital. Le club et les fans ont été incroyable, ils m’ont beaucoup aidé. J’ai reçu des messages sur les réseaux sociaux même si je ne pouvais pas les lire ni répondre. J’étais vraiment touché de voir ensuite combien de personnes se sont inquiétées pour moi ».

 

Un peu plus d’un an après cette mésaventure, Petteri Koponen relativise beaucoup de choses et souhaite profiter du moment présent.

« Je suis vraiment heureux de rejouer au basket. Après tout ça (son accident), vous appréciez beaucoup plus de choses. Vous ne prenez rien pour acquis. La vie est trop importante pour s’inquiéter des choses futiles. Il faut profiter de chaque instant ».

Une leçon de vie pour la gâchette finlandaise qui tourne cette année à 7.4 points, 1.3 rebonds, 1.6 passes en 18 minutes de moyenne. L’important étant ailleurs !

 

Coupes d'Europe Masculines Euroleague Europe France / Europe

Toute l'actu NBA