Publicité

LFB – Récap’ J10 : Les Flammes et Montpellier chutent, Villeneuve d’Ascq assure

Ce week-end se jouait la dernière journée avant la trêve hivernale. Mais avant ces quelques jours de repos bien mérités (et encore, il y aura l’EuroLeague et l’EuroCup la semaine prochaine), les joueuses de LFB ont jeté leurs dernières forces lors de cette 10ème journée de championnat. L’équipe de Bourges a-t-elle terminé l’année 2017 en tant que leader ? Réponse dans notre Récap’. 

 

Lyon ASVEL 67 – 64 BLMA

Lors de cette 10 journée, Lyon (6ème) recevait Montpellier (5ème).
Les Lionnes débutent mieux cette rencontre. Elles créent un écart dès le début. Elles passent un 9-2 aux Montpelliéraines. Au fur et à mesure, Montpellier réagit par l’intermédiaire de Courtney Hurt qui inscrit 6 points de suite. Après cinq minutes, le score est de 9-8. La fin du premier acte est plutôt équilibrée. Après dix minutes, l’ASVEL mène d’un petit point : 15-14. Le second quart-temps est comme le premier, très défensif. Les équipes sont en manque d’adresse. Au milieu de la seconde reprise, Lyon mène 24-20. Malgré ce petit écart, les Lionnes voient leur adversaire du jour revenir tout près, 27-26. Malgré cela, les locales veulent rentrer au vestiaire avec l’avantage. C’est chose faite grâce à une bonne dernière minute. À la pause le score est de 35-28.
Les Héraultaises débutent mieux la deuxième mi-temps. Elles reviennent rapidement à trois longueurs. Mais le public porte les lyonnaises qui reprennent huit points d’avance. La fin de cette 3ème reprise est équilibré et Romy Bar permet au BLMA de revenir à quatre points : 48-44. Le dernier acte est parfaitement équilibré. Aucune équipe ne parvient à faire la différence malgré le court écart en faveur des Lionnes. Le suspense est à son comble et à 38 secondes de la fin du match les locales mènent d’un petit point. Avec le jeu des lancers francs, Lyon reste devant 65-62 et les Gazelles vont avoir une occasion pour accrocher une prolongation. Romy Bar prend un tir et le met : 65-64. Par la suite, les locales rentrent leurs lancers : 67-64. Anaël Lardy a le dernier tir et le rate. L’ASVEL s’impose donc 67-64 dans un match serré de bout en bout. Seul point noir pour les locales, la sortie sur blessure d’Ingrid Tanqueray (présomption de rupture des ligaments croisés).
Ingrid Tanqueray et Haley Peters terminent meilleures Lionnes de cette rencontre, avec 10 points et 13 passes décisives pour la franaçaise, et 18 points et 7 rebonds pour l’américaine. Pour le BLMA, Courtney Hurt termine avec 17 points et 9 rebonds.

ESBVA 66 – 50 Basket Landes

Après leur victoire respective en Coupe d’Europe, Villeneuve recevait Basket Landes. Au classement, l’ESBVA était co-leader, juste devant son adversaire du jour. Dans ce début de rencontre, les locales tiennent à faire respecter la hiérarchie du classement. En tout cas, les Guerrières font un bon début de rencontre. Pauline Akonga fait mal aux landaises et permet à son équipe de virer en tête après dix minutes. Un premier écart est fait, 23-13. Les Villeneuvoises se sont facilitée la tâche en créant un écart dès le premier acte. Du coup, le second est bien plus défensif et serré. À 5 minutes de la pause, le score est 29-17. Le rouleau compresseur nordiste se met en place et les landaises sont sans réaction. À la pause, les locales mènent 40-22.
Au retour des vestiaires, les deux équipes se rendent coup pour coup. Cependant les locales ont une belle avance. En fin de reprise, les landaises se rebiffent et terminent mieux ce quart. Elles reviennent peu à peu mais sont toujours menées de 13 points avant les dix dernières minutes. Le dernier acte est moins spectaculaire. Les landaises ne parviennent pas à revenir. Du coup, les guerrières gèrent parfaitement la fin de match. Elles s’imposent finalement 66-50.
Johannah Leedham termine meilleure guerrière de cette rencontre avec un double-double : 20 points et 10 rebonds. De l’autre côté Maja Skoric est la seule à surnager avec 14 points

Tarbes 69 – 60 Flammes

Tarbes est convainquant à domicile. Cet après-midi, les joueuses de François Gomez recevaient Charleville-Mézières. Tarbes pointait à une plaisante 7ème place au classement. Les Flammes, elles, étaient sur le podium. Les partenaires d’Amel Bouderra débutent idéalement la rencontre. Elles mènent rapidement 2-7. Les tarbaises cueillis à froid, réagissent rapidement avec l’appui de leur public. Après 6 minutes, elles égalisent 12-12. Le reste de cette reprise est équilibré et les équipes se rendent coup pour coup. Après dix minutes, les deux équipes sont dos à dos : 22-22. Le début du 2ème quart-temps est complètement l’inverse du premier. Les tarbaises passent d’entrée un 7-2 aux Flammes. Elles prennent un avantage de cinq points. Les Carolo ne réagissent pas et les locales en profite pour creuser l’écart, elles prennent même dix longueurs d’avance . Charleville ne parvient pas à revenir, et à la pause, Tarbes garde une belle avance 41-33.
Au retour des vestiaires, les locales continuent de creuser l’écart. Elle dépassent même les dix points d’avance. La fin de cette reprise est sensiblement équilibré et Tarbes tient bon. Avant les dix dernières minutes, les tarbaises mènent 60-46. Même si l’écart est conséquent, rien n’est joué. Les Flammes tentent de revenir petit à petit. Même si elles reviennent à 4 points, Tarbes est porté par son public et tient une nouvelle victoire : 69-60.
Pour Tarbes, Michelle Plouffe termine en double-double avec 17 points et 15 rebonds .
Du côté des Carolo, Amel Bouderra n’a pas été au mieux : 4 points, 3 rebonds, 1 passe. Kalis Loyd a fait le job avec ses 21 points

Cavigal Nice 74 – 72 Hainaut Basket

Le début de rencontre est assez équilibré jusqu’à ce que Saint-Amand prenne jusqu’à 8 points d’avance. Les locales, remontées après leur lourde défaite face au BLMA ne se laissent pas marcher sur les pieds et reviennent à 2 petits points (13-15, 2′ à jouer dans le QT1).
L’entraîneur adverse se voit contraint de prendre un temps mort. Quelques pertes de balles et maladresses plus tard des locales, Saint-Amant termine les 10 premières minutes avec 9 points d’avance : 16-25. Au début de la deuxième reprise, Saint-Amand continue sa marche en avant et prennent rapidement 10 points d’avance : 21-31. Les joueuses du Cavigal ont du mal à répondre, toujours aux prises de leurs maladresses offensives. Saint-Amand, à l’inverse, est en pleine réussite à l’image d’Egle Sulciute qui marque dans toutes les positions. Les locales reviennent tout de même régulièrement à dix longueurs avant de se faire reprendre rapidement. Au moment de rejoindre les vestiaires le score est largement en faveur de Saint-Amand : 33-45. Au retour des vestiaires les Niss’Angels se battent comme des lionnes et font douter Saint-Amand. Elles reprennent du terrain petit à petit et à 3 minutes de la fin de la reprise, elles n’ont plus que 3 points de retard : 46-49. Poussées par leur public, elles continuent leur remontada jusqu’à n’avoir plus qu’un point de retard : 50-51. Saint-Amand, en plein doute, rate des occasions de creuser l’écart et ce n’est qu’à la fin de ce 3ème quart temps que les joueuses trouveront la faille : 50-53. Dans la dernière reprise, une défense tout terrain de Saint-Amand leur permet de prendre jusqu’à 7 points d’avance. Sur un 3 points de Mamignan Touré, les locales reviennent à égalité. S’en suit alors une partie de ping-pong,  jusqu’à ce que les Niss’Angels arrivent à reprendre un avantage de 5 points. Avantage comblé par Saint-Amand dans la dernière minute : 72-72. Nice aura la dernière possession, il reste 3 secondes à jouer, Antiesha Brown tire et rate au Buzzer, mais une faute est sifflée contre Saint-Amand il y aura donc deux lancers qu’Antiesha Brown transformera. Score final : 74-72.

A noter la blessure de Kendall Cooper pendant la 3e reprise. Nous ne connaissons pas encore la nature de sa blessure.

Côté statistiques : Mamignan Toure termine la rencontre avec 16 points, 1 rebond,5 passes, 2 interceptions, 1 contre

Mondeville 59 – 68 Nantes Rezé

C’est un choc de fin de classement qui opposait Mondeville à Nantes. Au classement les deux équipes étaient à égalité avec 3 victoires pour six défaites.

Résumé à venir

La Roche-Vendée 83 – 92 Bourges

Sur le papier, la rencontre était clairement déséquilibrée puisqu’elle opposait le dernier au premier. Mais ce match semblait marquer la dernière de Kristen Mann sous le maillot vendéen selon les dires de Ouest-France, le club berruyer devait lui faire face à quelques pépins. Sarah Michel toujours sur le banc, Océane Montpierre aux étoiles du sport et Diandra Tchatchouang alignée mais malade, l’équipe de Bourges était ainsi amoindrie. Pourtant, Bourges impose rapidement un 4 à 0 à son adversaire… Le temps de se mettre en place, la Roche revient à égalité après 2 minutes30, et c’est un nouveau coup dur pour Bourges qui voit sa meneuse, Cristina Ouviña, sortir sur blessure. Dans la foulée, un panier de Caroline Heriaud permet à la Roche de passer devant… Le quart-temps est très disputé et après 10 minutes de jeu, les deux équipes sont à égalité (17-17). Les Vendéennes qui peuvent compter sur une Bernadette NGoyisa rendent la tâche dure au leader du championnat. Plus en rythme, leur jeu est mieux huilé et après 14 minutes de jeu, les locales sont devant 28-24. Bourges n’est pourtant pas très loin, et sur un panier longue distance de sa nouvelle meneuse du soir, Marine Johannes (17 points et 9 rebonds), l’équipe visiteuse se rassure en repassant devant. La partie de ping-pong continue, les deux formations ne se lâchent pas mais au moment de rejoindre les vestiaires Bourges possède une très légère avance 37-40.
Élodie Godin contrainte de quitter le match pour raisons personnelles, la suite de la rencontre s’annonce compliquée pour Bourges diminué. Le début de la seconde mi-temps est un peu brouillon pour les deux équipes qui peinent à trouver la ligne de mire. C’est l’hécatombe dans ce match, Caroline Hériaud stoppe une attaque en se tenant douloureusement la cheville… Les deux équipes font jeu égal, mais dès que les visiteuses font un léger écart, Milica Ivanovic est là pour relancer la Roche. Après 30 minutes de jeu, Bourges mène 50-54. L’ultime reprise ressemble au reste du match, la Roche fait douter Bourges et n’est jamais bien loin. Et alors qu’il ne reste plus que 6 minutes de jeu avant la fin de la rencontre, Milica Ivanovic (en feu – 26 points) ramène son équipe à égalité (60-60). Les deux équipes défendent bien, les deux équipes défendent fort. Pendant longtemps, la Roche prendra une avance de 3 points mais Valériane Ayayi (21 points et 4 interceptions) ramène Bourges à une unité à 2minutes20 de la fin (68-67). La fin de match s’annonce intense dans une salle en feu. Alors qu’Iva Cuzic sort sur cinquième faute, les Vendéennes repassent devant à 34 secondes du terme (72-21). 1/2 aux lancers francs pour Diandra Tchatchouang, les deux équipes sont à égalité (72-72 ; 19′). Bernadette Ngoyisa (16 points et 10 rebonds) enfonce Diandra Tchatchouang mais échoue sous le cercle, Bourges maitrise sa contre-attaque à 6 secondes du terme. Au buzzer, Manon Sinico capte un rebond crucial, marque et arrache la prolongation. Pied au plancher, Bourges impose un 6 à 0 pour commencer la prolongation. La Roche ne reviendra pas et s’incline 83 à 92.

Classement après cette 10ème journée de LFB :

1 Bourges 19
2 Villeneuve d’Ascq 19
3 Basket Landes 16
4 Charleville-Mézières 16
5 Lyon 15
6 Lattes Montpellier 15
7 Tarbes 15
8 Nantes Rezé 14
9 Hainaut 14
10 Nice 13
11 Mondeville 13
12 Roche Vendée 11

Programme de la 11ème journée de LFB : 

06/01/2018 20:00 Mondeville Nice 0 – 0
06/01/2018 20:00 Tarbes Roche Vendée 0 – 0
06/01/2018 20:00 Villeneuve d’Ascq Lyon 0 – 0
07/01/2018 15:00 Nantes Rezé Hainaut 0 – 0
07/01/2018 15:30 Charleville-Mézières Bourges 0 – 0
07/01/2018 15:30 Basket Landes Lattes Montpellier 0 – 0

En direct : toute l'actu NBA