NBA – Défenseur de l’année : Draymond Green vote Kevin Durant

(DR)

Médiocre défenseur au début de sa carrière NBA, Kevin Durant a gravi les échelons et fait désormais figure de menace des deux côtés du terrain. Ce qui n’a pas échappé à l’un de ses coéquipiers.

Reconnu comme l’un des meilleurs défenseurs de la ligue depuis quelques années, et enfin récompensé en 2017, Draymond Green fait partie de l’élite en matière de défense. Langue de bois ou pas, le bad boy des Warriors a décidé de voter Kevin Durant pour cette saison, comme il l’a confié à NBC Sports :

Si j’avais un vote, je voterais pour lui tout de suite. Je pense qu’il est le candidat numéro un. Je ne pense pas qu’il y ait vraiment de la concurrence en ce moment. La manière dont il a défendu a été spectaculaire. C’est quelque chose, et c’est impressionnant parce qu’on a toujours eu l’impression que ce n’était pas quelque chose de possible. Mais il est de plus en plus reconnu pour ça.

Parfois moqué pour sa défense dans ses années OKC, Kevin Durant faisait davantage partie de la catégorie des superstars passoires en défense, en compagnie de Carmelo Anthony ou James Harden. Désormais, il est capable de régulièrement défendre avec autant d’efficacité que ses spécialistes de coéquipiers que sont Draymond Green ou Andre Iguodala. Et ça, tout en scorant ses 26 points de moyenne de l’autre côté du terrain. Et il n’est plus le dernier à relever les gros défis défensifs, à l’image de ses récents duels avec LeBron James où il a joué yeux dans les yeux avec le King, et ça des deux côtés du terrain. Si KD n’est pas encore un Kawhi Leonard, son impact se ressent dans les chiffres. Il apparaît dans la plupart des classements défensifs individuels, comme celui des Defensive Win Shares (9ème) et tourne à 2,3 contres de moyenne, soit la deuxième moyenne la plus haute de la ligue. Seul le Pacer Myles Turner fait mieux avec 2,4 contres par match.

Kevin Durant est désormais dans la course pour être défenseur de l’année, ce qui pourrait faire de lui le cinquième joueur de l’histoire à remporter un titre de MVP et de DPOY dans une carrière. Succédant à Michael Jordan, David Robinson, Hakeem Olajuwon et Kevin Garnett.

 

NBA 24/24

Toute l'actu NBA