Publicité

Pro A – Bilan mi-saison : Le CSP Limoges convaincant !

Le Limoges CSP, actuellement deuxième du championnat avec un bilan de 10 victoires pour 5 défaites, a retrouvé le chemin de la victoire. Il est le dauphin de Monaco qui domine de la tête et des épaules le début de saison.

Lors de l’exercice 2016/2017, le Limoges CSP était complètement passé à côté de sa saison terminant dixième de la saison régulière et ne participant donc pas aux playoffs. Cet été, le club a entièrement revu son effectif à l’exception de Fréjus Zerbo. Le coach Dusko Vujosevic n’a pas été conservé et Kyle Milling – qui est parvenu à faire monter Hyères-Toulon en Pro A en 2016 – a rejoint le banc limougeaud. Il a emmené dans ses valises William Howard, révélation du bon début de saison des Verts. Mam Jaiteh, Kenny Hayes ou encore la pépite française Axel Bouteille ont débarqué au club. Brian Conklin a également signé et apporte une grande énergie sur le terrain en tant que capitaine.

Pourtant, le début de saison a été bien compliqué (3 victoires pour 4 défaites après sept journées) et a nécessité quelques réglages et ajustements. Depuis le mois de novembre, Limoges n’a cessé d’enchaîner les succès (8 victoires en 9 matches, la seule défaite contre Dijon) et est ce qui se fait de mieux en Pro A avec l’AS Monaco. Le CSP est d’ailleurs d’office qualifié pour la Leaders Cup – tournoi rassemblant les huit meilleures équipes de Pro a après la fin de la phase aller qui se déroulera du 16 au 18 février prochain. La version 2017/2018 des Verts semble déjà avoir conquise les fans de Beaublanc. Ils devraient logiquement retrouver les playoffs au printemps prochain. Le club limougeaud aurait alors la possibilité de soulever à nouveau le trophée de champion de Pro A après 2014 et 2015. Les hommes de Kyle Milling se sont également qualifié pour le Top 16 de l’Eurocup et comptent bien aller le plus loin possible dans cette compétition.

On sait qu’une grande pression règne sur les joueurs, le staff et les dirigeants de par le passé mythique du club de Limoges, vainqueur de la coupe Korac en 1982. Ils répondent présents pour le moment et vont devoir conserver leur bonne dynamique car rien n’est encore acquis.

Après la perte du président Frédéric Forte, le Limoges CSP aura sûrement à cœur de réaliser une bonne deuxième partie de saison même si, à ce jour, les visages sont fermés et l’ambiance pesante. 

 

En direct : toute l'actu NBA