Publicité

EuroCup Women – 1/16 : Charleville et Basket Landes prennent une option, le Hainaut en difficulté

Qui dit mercredi, dit EuroCup. Ça y est, après les matchs de poules et les matchs de barrages, c’était le premier tour des 16ème de finale qui se déroulaient ce mercredi (10 et 11 janvier pour les matchs retour). Du côté des clubs français, le Hainaut ouvrait la marche, alors que Basket Landes et Charleville jouaient jeudi. 

Basket Landes 69 – 55 Good Angels Kosice (SVK)

Basket Landes qui s’est qualifié avant la trêve après avoir vaincu Elfic Fribourg (SUI) lors des matchs de barrage, était quant à lui, confronté au Good Angels Kosice (SVK) pour le compte des 16ème de finale de l’EuroCup. Les Slovaques, premières de leur groupe, avec une unique défaite à leur compteur, partaient légèrement favorites lors de cette rencontre. Mais on le sait, le basket réserve bien des surprises. Et c’est Miranda Ayim qui ouvre le bal en marquant 2 lancers francs, après une faute de Zuzana Žirková. Dès les premières minutes, les Landaises sont direct dans le match. Elles enchaînent les paniers en s’appuyant sur son duo d’intérieur Ayim-Bravard. Un premier quart-temps tonitruant qui leur permet de le finir avec un avantage de 18 points (26-8). Au deuxième quart-temps, les Slovaques donnent l’impression de se réveiller et enchainent deux paniers coups sur coups. Mais ce n’est qu’une impression, la raquette landaise est dominatrice et les locales gardent l’avantage de 16 points à 4 »27 de la mi-temps. D’un coté comme de l’autre, les paniers s’enchaînent, mais Cierra Bravard et Marie-Michelle Milapie permettent de garder l’écart de 16 unités, (35-19) à la fin de la première mi-temps.
Au retour des vestiaires, les visiteuses raccourcissent leur écart, grâce à Zuzana Žirková et Devereaux Peters, de 11 points (24′). Les paniers fusent, mais grâce à 4 points de Queralt Casas qui signait son retour, Basket Landes garde son avantage de 15 points à la fin du troisième quart temps. Dans les dix dernières minutes de la rencontre, les bleues et blanches accélèrent le rythme et enchainent 6 points en 1 minute 30. L’écart atteint les 17 unités. Mais les Slovaques n’ont pas dit leur dernier mot, après un temps-mort, elles rattrapent leur retard pour arriver à un écart de 6 points à 4’09 de la fin du match. Mais c’est sans succès, Basket Landes se relance, enchaine un 3 points de Maja Skoric et 4 points de Cap’s Dumerc et les locales restent devant de plus de 13 points. Un trois points de l’ancienne meneuse tricolore atomise la fin de ce quart temps, + 16 à 00 »35. Un ultime panier de Kosice vient clore cette rencontre, il réduit l’écart de 14 unités, (69-55) en faveur du Basket Landes. Les Landaises auront déjoué les pronostics en s’imposant contre un gros club de l’EuroCup. Miranda Ayim finit la rencontre, avec les meilleures statistiques, en double-double avec 14 points (6/13 à deux points), 10 rebonds et 2 passes délivrées en 30 minutes. Du côté Slovaque, Helena Sverrisdótir se distingue avec ses 9 points, 5 rebonds, 1 passe délivrée et 14 d’évaluation en 21 minutes.

Artego Bydgoszcz (POL) 62-83 Flammes Carolo

Charleville rencontrait ce jeudi le club d’Artego Bydgoszcz (Pologne) qui a lui aussi terminé premier de son groupe avec 4 victoires pour 2 défaites. Le club polonais est emmené par son tandem américain O’Neill-Satllwoth (respectivement 15,4 et 16,9 points de moyenne). Avant la réception de Bourges ce week-end en championnat, les Flammes avaient un gros match à fournir dès ce soir pour être un peu plus serein au match retour.

La rencontre commence tranquillement. On reste 4 minutes avec une égalité parfaite (4-4) avant que les Flammes prennent la mesure de leur adversaire du jour. En effet, on voit très clairement qu’elles mettent un coup d’accélérateur et se retrouvent rapidement avec une avance confortable. Il reste un peu plus de 3 minutes à jouer et Carolo mène de 10 points (7-17). Ceci est la conséquence d’un jeu collectif et d’une confiance retrouvée notamment à 3 points. Cette adresse oblige le coach local à prendre un temps mort à 3 minutes de la fin de la première reprise. Ce dernier ne donnera pas grand chose : Charleville continue sa marche en avant et fait totalement déjouer Artego. Les dix premières minutes sont terminées et les coéquipières d’Amel Bouderra mènent déjà de 16 points (17-33). La seconde reprise débute comme la première : les polonaises sont complètement dépassées par le jeu des flammes. Sous l’impulsion de Kaleena Mosqueda-Lewis, qui signe son grand retour, les Flammes assoient leur avance assez facilement. De leur côté, les polonaises n’arrivent plus à poser leur jeu d’attaque, ratent des tirs faciles et cela même en récupérant quelques rebonds offensifs. Si bien qu’au moment de rejoindre les vestiaires, l’écart reste sensiblement le même (33-46).
Quand débute la 3ème reprise, les polonaises montrent un tout autre visage : plus agressives, plus précises mais aussi plus adroites aux tirs, elles reviennent assez facilement sous la barre des 10 points (46-57; 5 minutes 50 à jouer). Elles infligent d’ailleurs un 11-7 à leurs adversaires. Pourtant, avant les 10 dernières minutes les Flammes sont toujours devant de 11unités (51-62). Après un 3ème quart-temps moins flamboyant, les Flammes ne veulent pas laisser trop d’espoir aux polonaises. Elles inscriront 21 points en 10 minutes contre 11 pour Artego. Un écart considérable qui signera une victoire assez facile dans un match mené de bout en bout. Score final 62-83. Clarissa Dos Santos signe la meilleure performance du match avec 21 points, tout de même 18 rebonds et 1 interception.

Saint-Amand Hainaut 58 – 87 Venise

Le Hainaut qui s’est qualifié au dépend de Wasserburg lors des matchs de barrage, était confronté aux Italiennes de Venise. Invaincues jusqu’à présent, les Italiennes partaient avec l’avantage grâce à son groupe très homogène (5 joueuses entre 8 et 10 points de moyenne, 7 au dessus des 7 unités). Pied au plancher, c’est quelques secondes après le coup d’envoi que Venise inscrit son premier panier du match (celui-ci à 3 points). Bien que le Hainaut revienne très rapidement à égalité (5-5), les Italiennes vont mettre un coup d’accélérateur pour prendre les devants de cette rencontreMarie Růžičková (20 points) donne bien du fil à retordre aux nordistes qui n’arrivent pas à stopper son apport offensif (7-15 ; 6′). Malgré quelques maladresses, les Green’s Girl ne lâchent rien, et essaient tant bien que mal de revenir au score (13-24). Rebelote au second quart-temps, Venise, plus en rythme fait déjouer le Hainaut qui ne parvient à se mettre à place. 17-28 en faveur des visiteuses au court de ces dix minutes, et les nordistes rejoignent les vestiaires avec une vingtaine de points de retard (30-52).
En seconde mi-temps c’est une autre équipe du Hainaut que l’on retrouve, plus en rythme, les attaques sont mieux construites, malheureusement Venise ne déjoue pas pour autant. Un quart-temps relativement équilibré, mais à dix minutes du terme on ne voit pas trop comment le Hainaut pourrait renverser la tendance (43-68). La fin de match suit son court, Venise déroule et s’impose 58 à 87. Elge Sulciuté termine meilleure marqueuse de son équipe avec 13 unités à son compteur.

 

 

Feed NBA 24/24