Publicité

BCL – Récap’ de la J12 : Monaco dominant, Nanterre et Strasbourg victorieux, Chalon à la peine

Monaco accentue un plus son hyper puissance en disposant d’Oldenburg. Strasbourg s’impose sur le fil face à l’AEK, tandis que Nanterre décroche son billet pour le Top 16. La défaite de Chalon face à Ludwigsburg est le seul bémol de cette journée pour nos clubs français. C’est l’heure du récap’ de la douzième journée de Basketball Champions League !

Groupe A :

Pinar Karsiyaka 7972 UCAM Murcia

Dinamo Sassari 9378 Juventus Utena

Enisey Krasnoyark 9893 UNET Holon

EWE Baskets Oldenburg 7884 AS Monaco

Oldenburg a livré un vrai duel aux monégasques, assurés déjà de la première place du groupe A. La Roca Team s’est finalement imposé pour repartir d’Allemagne avec la victoire (84-78).
Tenu dans les premières minutes de la rencontre, l’équipe de la Principauté a infligé un 10-0 à ses adversaires, en seulement deux minutes, pour prendre les commandes à la fin du premier quart-temps (24-16). Devant à la pause (44-35), les hommes de Zvezdan Mitrovic ont vu revenir les allemands dans le troisième acte perdu 25 à 17.  Monaco est tout de même parvenu à remporter les débats en réalisant un 11-1 décisif dans la dernière période. Coach Mitrovic félicitait alors ses troupes après ce nouveau succès :

 » On s’attendait à un match dur. Nous avons déjà la première place du groupe, donc ce match n’était pas vraiment important pour nous mais les gars ont montré un très bon caractère et un basket intéressant. « 

L’équipe du Rocher a pu compter sur l’impact de son banc (44 points sontre 25 pour Oldenburg) et sa capacité à exploiter les pertes de balles allemandes pour marquer en contre-attaque (17 points). Paul Lacombe a été auteur d’une copie très propre : 20 points à 8/12 aux tirs (6/10 à 2pts et 2/2 à 3pts), 4 rebonds, 3 passes pour 24 d’évaluation !

Groupe B :

Neptunas Klaipeda 9962 Capo d’Orlando

Elan Chalon 5670 Ludwigsburg

L’Élan Chalon s’est logiquement incliné face à Ludwigsburg (56-70), co-leader de la poule B aux côtés de Tenerife.
Les bourguignons n’auront jamais vu le jour, faute à une défense étouffante de la part des allemands, qui les ont laissé à 29,1% de réussite aux tirs. Jamais les hommes de Jean-Denys Choulet n’auront mené à la marque. Ludwigsburg a très vite pris les commandes dans cette rencontre et a su conserver son avance quart-temps après quart-temps (20-13 QT1, 25-13 QT2, 19-11 QT3, 16-19 QT4). L’équipe allemande n’a jamais été inquiété et a maîtrisé son sujet de bout en bout.
C’est une première gâchée pour Nate Wolters qui faisait ses débuts avec Chalon. Le meneur américain s’est blessé en fin de partie, mais a pourtant livré la meilleure performance chalonnaise : 13 pts à 3/8 aux tirs, 3 passes et 6 fautes provoquées en un peu moins de 28 minutes.

Ventspils 91103 Gaziantep

Iberostar Tenerife 9379 PAOK

Groupe C :

AEK 8788 SIG Strasbourg

Comme lors du match aller, Strasbourg s’est imposé au bout du suspens face à l’AEK (88-87).
Menés en rentrant aux vestiaires (35-42), les alsaciens ont su sortir de leur boîte, dans la troisième période, en montrant une toute autre agressivité. Ils ont recollé au tableau d’affichage en remportant ce quart-temps 29 à 21 et ainsi entamer les dix dernières de vérité avec un petit point d’avance (64-63). Ce petit point d’avance, les hommes de Vincent Collet sont parvenus à le conserver jusqu’au bout pour rentrer de Grèce avec une victoire qui valait chère.
Les strasbourgeois ont été dominé au rebond (24 contre 39 pour l’AEK) mais ont développé un collectif intéressant avec 22 passes distillés. Ils maintiennent donc leurs espoirs en une qualification pour le Top 16. On retiendra le match de mammouth de Dee Bost qui a été un joueur clef dans la victoire de la SIG : 23 points à 9/15 aux tirs (6/7 à 2pts, 3/8 à 3pts), 7 passes, 4 rebonds, 4 interceptions pour 30 d’évaluation.

Movistar Estudiantes 6876 medi Bayreuth

Banvit 7464 Rosa Radom

Umana Reyer Venezia 8467 Petrol Olimpija

Groupe D :

Zielena Gora 9868 Oostende

CEZ Nymburk 8177 Sidigas Avellino

Aris 6572 Besiktas Sompo Japan

Nanterre 9390 Telekom Baskets Bonn

Suite à un succès lors de la venue de Bonn (93-90), Nanterre a composté son ticket pour vivre la suite de l’aventure en BCL.
Les franciliens derrière à la marque à la fin du premier quart-temps (26-29), ont fait la différence dans le deuxième acte pour reprendre le dessus face aux visiteurs (54-49 à la pause). Dans le troisième quart-temps les deux équipes se sont rendus coup pour coup, avant que les hommes de Pascal Donnadieu ne scellent les débats en toute fin de partie avec un 14-5. Heiko Schaffartzik, ancien capitaine de la séléction d’Allemagne se satisfaisait de la qualification de Nanterre pour les huitièmes :

 » C’était un match important pour nous puisque nous avions besoin de cette victoire afin de se qualifier pour le prochain tour. Bonn nous a rendu la tâche difficile, ils ont très bien joué, notamment en attaque, en première mi-temps avec Gamble (ndlr : 21 points, 6 rebonds), puis en seconde mi-temps avec Mayo (ndlr : 19 points). C’était difficile, notamment à cause de leur défense physique et leur agréssivité « 

Le meilleur joueur francilien reste tout de même Terrean Petteway avec ses 17 points, 3 rebonds et 2 passes pour 18 d’évaluation.

 

Retrouvez tous les highlights de cette douzième journée de BCL en cliquant ici.

Feed NBA 24/24