Publicité

NBA – Enes Kanter et Devin Booker se chauffent sur et en dehors du terrain !

Enes Kanter s’est fait un ennemi de plus. Cette fois-ci, c’est la star montante des Suns, Devin Booker, qui n’ira pas passer ses vacances avec le Turc.

On commence à s’y habituer. Enes Kanter n’est jamais très loin lorsqu’il faut envoyer du trash talk. Dans le troisième quart-temps qui opposait les Phoenix Suns et les New York Knicks, Enes Kanter et Devin Booker se sont écharpés. Après un duel musclé au panier, l’intérieur est venu glisser quelques mots à la pépite des Suns, qui n’a pas semblé apprécier. En guise de réaction, Booker pousse Kanter de manière agressive. Un geste qui va lui coûter cher puisqu’il sera éjecté du match, regagnant les vestiaires avant tout le monde.

Toujours prêt à chambrer sur Twitter, le Turc s’est empressé d’envoyer un joli pic à son adversaire du jour après le match :

Prends cette défaite, gamin. Parle-moi bien ou parle-moi pas du tout.

Une attitude qui peut forcément déplaire, surtout qu’au vu des images c’est bien Enes Kanter qui semble être à l’origine de la provocation. Sauf si quelque chose nous a échappé. Un commentaire qui a donc fait réagir sur la toile, à commencer par Jared Dudley, qui n’a pas hésité à venir à la rescousse de son coéquipier en envoyant ses quatre vérités au joueur des Knicks.

Tu parles comme si t’étais en playoffs. T’es pas Westbrook, frère ! Ne laisse pas la hype des Knicks te ridiculiser. On sait qui tu es, un faux dur qui aime Twitter. On a déjà vu LeBron te traiter comme son fils !

Et en bon trash-talkers, les deux joueurs ont continué à se renvoyer la balle. Enes Kanter envoyant un jab efficace à Dudley

Monte sur le tapis de course avant de parler. T’as un corps de retraité.

… avant de recevoir un uppercut bien placé du vétéran :

T’es aussi ringard que t’en as l’air, garçon. Sache que dans la confrérie NBA, tout le monde sait exactement qui tu es. L’un des pires défenseur sur pick and roll de la ligue ! Maintenant, prends cette défaite, gamin.

Auteur de 20pts et 10rbds dans la large victoire de New York, Kanter ressort grand vainqueur de la soirée. Mais à la longue, ses provocations sur et en dehors des terrains pourraient faire de lui l’un des joueurs les plus détestés des vestiaires.

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA