Publicité

EuroLeague Women – Récap’ J14 : Villeneuve d’Ascq en EuroCup, Bourges face à Yakin Dogu en quarts de finale !

On est mercredi et qui dit mercredi dit EuroLeague. Mais ce mercredi a une saveur un peu particulière puisqu’il s’agit de la dernière journée des phases de poule de l’EuroLeague.

Sopron (HUN) 57 – 50 Tango Bourges

Pour Bourges, le plus dur a déjà été fait. Les berruyères se sont qualifiées la semaine dernière pour les quarts de finale de l’EuroLeague et sont actuellement 3èmes de leur groupe. Le match de ce mercredi face à Sopron, le 2ème du groupe, n’avait d’incidence que sur le nom de leur adversaire lors de ces quarts de finale. Si Bourges finit 4ème de son groupe ce sera le géant turc Yakin Dogu, si Bourges finit 3ème ce sera l’ogre russe Ekaterinbourg. Quoi qu’il en soit, Bourges affrontera l’une des meilleures équipe d’Europe. Pour rappel, les Tango jouaient ce soir sans Alexia Chartereau.

Le premier acte est plutôt équilibré. Les deux formations peinent à scorer et ne se lâchent pas d’une semelle. Aucun écart n’est créé et pourtant après dix minutes de jeu, les berruyères sont devant d’un petit point 11-12.
Le deuxième quart-temps est la copie conforme du premier. Les deux équipes se tiennent toujours en quelques points. T. Jovanovic fait une très grande première période. Quasiment en double-double à la pause (10 points, 9 rebonds), elle permet à son équipe de prendre l’avantage. Les locales remportent ce quart-temps 19-14 et virent en tête à la mi-temps 30-26.
Au retour des vestiaires, la physionomie reste la même. Sopron continue sur sa lancée et les Tango courent après le score. À l’entame des dix dernières minutes de jeu, les hongroises ont un matelas d’avance : 52-42. Mais les berruyères n’ont pas dit leur dernier mot et vont entamer une remontada.
Elles débutent ce dernier quart-temps en inscrivant un 0-6 ce qui les ramènent à 4 petits points de leur adversaire : 52-48 à 5 minutes 30 de la fin. Mais cette dernière reprise très pauvre en points (remporté 5-8 par Bourges) va faire les affaires de Sopron qui s’impose 57-50.
T. Jovanovic termine la rencontre en double-double avec 13 points et 10 rebonds pour 15 d’évaluation.
La meilleure scoreuse de la rencontre se nomme C. Langhorne qui cumule 22 points et 3 rebonds pour 21 d’évaluation.
Coté Tango, Diandra Tchatchouang a fini avec 15 points et 6 rebonds.

Suite à la victoire de Prague, Bourges se retouve 4ème du groupe A à l’issue de cette phase de poule et affrontera le Yakin Dogu de Sandrine Gruda, le leader du groupe B. Les quarts de finale se joueront au meilleur des trois matchs, premier round le 28 février (plus d’informations à venir).

Lattes Montpellier 61 – 100 Ekaterinbourg (RUS)

Pour son dernier match en EuroLeague, le BLMA avait l’honneur de recevoir l’une des plus grandes équipes d’Europe, Ekaterinbourg. Déjà éliminé de la compétition, le BLMA se présentait face à l’armada Russe sans pression.

Malheureusement, dès les premières minutes, la différence se fait ressentir. Derrière l’ex-villeneuvoise Emma Meesseman (11pts dans le 1erQT), les Russes vont imposer leur rythme dès le début du match. Résultat: les filles de Rachid Méziane vont inscrire seulement deux petits points lors des huit premières minutes contre 21 pour Ekat. Malgré une petite réaction emmenée par Courtney Hurt (9pts dans le 1erQT) qui permet au BLMA de se réveiller, l’écart est déjà fait et le premier quart-temps se termine sur la marque de 11-30.

Au début du deuxième quart-temps, les montpelliéraines vont infliger un 8-0 à Ekaterinbourg pour revenir un petit peu dans le match et malgré le temps-mort demandé par le coach russe, le BLMA va petit à petit refaire son retard pour repasser à -11. Cet écart sera malheureusement le plus petit puisque les russes vont se ressaisir et refaire un écart grâce notamment à Beliakova qui va enchaîner les trois points.
À la mi-temps, Ekaterinbourg est donc devant sur le score de 35-56 avec une Meesseman à 17pts (8/9) en 14 minutes, Alba Torrens est présente de partout avec 8 points et 7 passes décisives et Britney Griner ulta-dominante dans la peinture (14 points). Du côté du BLMA, Courtney Hurt et Romane Bernies sont les deux joueuses qui arrivent à sortir leur épingle du jeu.

Au retour des vestiaires, l’écart va continuer de grimper malgré la belle résistance offerte par Courtney Hurt (20 à cet instant du match) et ses coéquipières qui essayent de limiter les dégâts. À la fin du 3ème QT, l’écart est de 33 points d’avance pour les russes (46-79).
Enfin, le dernier quart-temps se déroulera sur le même tempo que le précédent, les russes atteignant au final les 100 points sur un ultime lancers franc de Musina.
Au final, Ekat remporte cette rencontre 61-100 grâce notament au duo d’intérieures Meesseman-Griner. Du côté du BLMA, Rachid Méziane a profité de ce match pour faire tourner son effectif et pour limiter les minutes de ses cadres (comme Courtney Hurt ce soir limitée à 24 minutes pour 24 points) en faisant confiance aux jeunes du centre de formation tout comme lors du dernier match d’EuroLeague en vue du prochain match de championnat qui sera capital.

Villeneuve d’Ascq 76 – 62 Galatasaray (TUR)

Pour Villeneuve d’Ascq l’équation était simple : s’imposer pour conserver sa 6ème place et être reverser en EuroCup, ou espérer une défaite de Braine. Les villeneuvoises se sont évitées de longues minutes d’attente en venant à bout de Galatasaray. On retrouvera donc dans les prochaines semaines Villeneuve d’Ascq en quarts de finale de l’EuroCup. Le tirage au sort des quarts de finale de l’EuroCup aura lieu ce vendredi

Ce dernier match de la phase de groupe d’Euroleague était un match capital pour les joueuses de l’ESBVA-LM. En effet, elles pouvaient, en cas de victoire, s’assurer la qualification pour les ¼ de finale de l’Eurocup, sans devoir compter sur une défaite des Castors de Braine face à Prague.

Finalement le match aura débuté sans Pauline Akonga qui ne se sera pas remise de sa maladie.

Le match qui avait été reprogrammé à 20h15 a bien débuté à 20h00 avec le duel entre les « Z’hurlants » et les supporters de Galatasaray venus en nombres. Les joueuses de Frédéric Dussart commencent le match sur les chapeaux de roues (14-03 après 4 minutes 30) avec notamment J. Leedham (8 points déjà). Galatasaray a du mal à trouver ses intérieurs, pourtant beaucoup plus grandes, mais l’ESBVA plus combatifs gagne la bataille intérieur (24-05 après 7 minutes). Mais les joueuses de M. Maljkovic reviennent au score à la fin du quart-temps : 24-16.

Villeneuve est en difficulté avec la finition, alors que Galatasaray est, lui, très réaliste, oblige le coach nordiste à prendre un temps-mort (28-28 4 minutes). Les joueuses Turques jouent mieux et ça se voit (30-33 après 6 minutes 30). Mais les Villeneuvoises font encore honneur à leur réputation de « Guerrières » et passent un 10-0 pour regagner les vestiaires avec un score de 40 à 33.

A noté à la mi-temps, les 15 points de J. Leedham côté ESBVA-LM et les 8 points de G. Petronyte côté Galatasaray.

Au début du troisième quart-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup et les locales restent en tête (48-38 après 5 minutes). K. Davis sort de sa cachette avec deux trois points et ramène les siennes à quatre points (48-44). Galatasaray pousse mais l’ESBVA-LM garde son avance : 52-47.

Les joueuses de Fréderic Dussart repartent de plus belle et obligent le coach de Galatasaray à prendre un temps-mort (67-55 après 5 minutes). Les Turques ne lâchent rien et restent dans le match à l’entame de money-time (67-60 reste 3 minutes à jouer). Mais les Villeneuvoises ont décidé d’aller chercher leur qualification en Eurocup comme des grandes et Galatasaray n’y pourra rien. L’ESBVA-LM finit en trombe et se qualifie sur le score de 76-62.

Côté Galatasaray, K. Davis se démarque avec ses 17 points et 5 rebonds. Les Villeneuvoises ont pu compter ce soir sur une J. Leedham (20 points, 10 rebonds et 5 passes décisives) et une J. Gomis (23 points et 8 rebonds) des grands soirs.

Les expats’

Comme à chaque journée d’EuroLeague, nous vous proposons les statistiques de nos Françaises évoluant à l’étranger.
Le club Russe d’Helena Ciak termine une nouvelle fois invaincu dans cette phase de poule (victoire 83-73 face à Polkowice), 
prouvant sa supériorité depuis deux saisons en EuroLeague. L’intérieure française a terminé cette rencontre en compilant 10 points et 5 rebonds en 26 minutes de jeu. Sa compatriote en Bleues et adversaire de Villeneuve d’Ascq, Olivia Epoupa, termine elle la rencontre avec 5 points et 6 rebonds et 4 passes en 31 minutes.
Yakin Dogu, le leader du groupe B accueillait Orenbourg et s’est imposé 93-71. La pivot actuelle de l’équipe de France, Sandrine Gruda, a bien participé à la victoire de son équipe en marquant 18 points ainsi que 7 rebonds et 3 passes en 30 minutes.
Quant à l’équipe d’Endy Miyem et Isabelle Yacoubou, Schio s’est inclinée sur le parquet de Salamanque 65-58. Endy Miyem a fini la partie avec 4 points et 4 rebonds en 26 minutes. Isabelle Yacoubou a régalé avec ses 22 points, 6 rebonds et 3 passes en 31 minutes.

Les résultats : 

Les classements : 

Feed NBA 24/24