NBA – 10/10 pour Utah, le bon élève !

Et de 10 ! Le Jazz confirme son excellente forme actuelle en s’imposant dans le money time aux dépens des Spurs (101-99). Une dixième victoire d’affilée et un bilan qui bascule dans le positif, avec 29 victoires pour 28 défaites. Utah revient à 1 victoire et demie des Nuggets, huitièmes à l’Ouest. De quoi raviver les espoirs des Jazzmen de Salt Lake City…

Une dixième victoire acquise au mental

Ce 12 février, Rudy Gobert et sa bande sont venus à bout des Spurs de TP. Menés de 13 points pendant le 4e quart, les Jazzmen reviennent au score puis passent devant grâce à un Donovan Mitchell clutch dans la dernière minute. Le rookie termine à 25 points et 3 interceptions tandis que Joe Ingles assure son rôle de sniper (20 points à 4 sur 6 longue distance). La complémentarité Gobert-Favors dans la raquette (respectivement 10pts, 12rebs & 2 contres pour Rudy et 19pts, 8rebs & 4 contres pour le second) est également à souligner.

Des joueurs qui haussent leur niveau

Décevant en première partie de saison, le Jazz a pris de bonnes résolutions en 2018. Pour le moment, la troupe dirigée par Quin Snyder affiche un bilan de 13 victoires pour 7 défaites cette année. La bonne série passe par de superbes performances de sa ligne arrière, mais tout autant par le retour de Rudy Gobert.

Le pivot français retrouve son allure de Gobzilla, avec 13,2 points, 10,4 rebonds et surtout 2,4 contres par rencontre. On note aussi les feuilles de stats toujours régulières de Joe Ingles. Le shooteur australien marque 16,2 points de moyenne avec une réussite à 3-points supérieure à 57%. Pour les servir, l’immuable altruiste Ricky Rubio se démène et surprend dans un rôle de scoreur pour soulager Mitchell. Le meneur espagnol tourne à 18,9 points et 7,6 assists sur la série, malgré sa blessure face à Charlotte, il y a 4 jours.

Rappelé de G-League en novembre dernier, Royce O’Neale, saisit parfaitement sa chance en tant que titulaire provisoire. Pendant que Jae Crowder s’acclimate peu à peu aux tactiques de coach Snyder, l’ailier rookie a notamment inscrit 18 points et volé 3 ballons contre San Antonio, le 3 février dernier.

La forme actuelle de Donovan Mitchell, favori de Damian Lillard pour le titre de Rookie de l’année, révèle un potentiel digne des plus grands joueurs NBA. The Spider a terminé meilleur marqueur du Jazz lors des 10 derniers matchs, du jamais vu pour un rookie depuis 1960 et un certain… Wilt Chamberlain. Au cours de la série, le rookie tourne à 21 points et 3,2 passes par match et nous a offert quelques dunks explosifs pour s’échauffer en vue du Slam Dunk Contest.

On vous laisse vous délecter de ses meilleures actions au cours de l’incroyable série que réalise Utah…

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=fkdaLnGjUcU]

Un collectif bien huilé

Ce n’est un secret pour personne, le véritable point fort du Jazz, c’est la défense. Malgré une saison en demi-teinte (avant cette série), Utah dispose de la 4e meilleure défense de NBA avec 101.8 unités encaissées par match. Lors de leurs dix derniers matchs, les Jazzmen font encore mieux : seulement 98.1 points laissés à leurs adversaires en moyenne.

Cela va sans dire, l’arrivée de Jae Crowder amplifiera la densité défensive de la franchise, notamment dans les aides. Par ailleurs, il semblerait que l’ailier formé de Marquette soit déjà bien en place. Bien qu’il sorte du banc pour le moment, Crowder affiche d’ores et déjà un bon visage. Quin Snyder s’est d’ailleurs réjoui de cette adaptation rapide :

« J’ai vu un type qui fait partie de l’équipe (…) Il est entré et il s’est lui-même jeté vers le groupe. Quand vous êtes un joueur intelligent qui a le sens du jeu, il est facile de s’intégrer à un groupe qui joue pour les autres » Quin Snyder

Outre l’efficacité défensive, on sent que l’alchimie frôle la perfection au Jazz. En témoigne ce tweet bref mais éloquent de Joe Ingles, après la victoire face aux Spurs :

Ainsi, malgré le départ de Rodney Hood en direction de Cleveland et la récente blessure de Rubio, le Jazz est de nouveau prétendant à un spot en playoffs. Leur confiance actuelle est de bon augure dans la bataille à l’Ouest…

Les dernières actualités