CDF – Récap’ des 8e de finale : Orléans s’invite au Top 8, Monaco et Strasbourg sans bavure

Hormis Orléans qui a réussi un exploit en s’imposant contre Châlons-Reims, la logique a plus ou moins était respecté sur les parquets lors des huitièmes de la Coupe de France. Les favoris se sont imposés et plus aucune équipe de NM1 est encore en liste.

Strasbourg (Pro A) 9364 Bourg-en-Bresse (Pro A)

La SIG a maîtrisé son sujet de bout en bout et se qualifie pour le Top 8. Les hommes de Vincent Collet ont très vite pris les devants dans la rencontre et n’ont laissé aucune chance à la JL Bourg de revenir malgré l’apport de l’intérieur bressan Zachery Peaock (17 points, 7 rebonds). Le meneur américain Dee Bost a porté les alsaciens sur ses épaules avec une copie remarquable : 21 points à 8/10 aux tirs, 5 passes, 3 rebonds, 3 interceptions. Les recrues récentes Levi Randolph et Damien Inglis ont fait le job en sortie de banc.

Boulazac (Pro A) 10096 Chalon-sur-Saône (Pro A)

Boulazac s’impose face à Chalon, au terme d’un festival offensif. Les périgourdins ont pris les commandes très tôt dans le match avant de voir le champion en titre repasser devant à la pause (45-48). Le mano-à-mano s’engage en deuxième mi-temps mais c’est finalement less troupes de Claude Bergeaud qui repartent avec le succès. Jérémy Nzeulie (24 points) et Nate Wolters (18 points, 5 passes, 4 rebonds) n’ont pas pu empêcher la défaite des leurs. Les bourguignons vont donc devoir se concentrer sur le maintien en Pro A.

Monaco (Pro A) 8165 Hyères-Toulon (Pro A)

Monaco joue sur tous les tableaux (Pro A, BCL, Leaders Cup, Coupe de France) et doit enchaîner les matchs. Malgré une baisse de régime ces derniers temps, la Roca Team a répondu présente dans le duel de la Côte d’Azur. Elle a dessiner sa victoire quart-temps après quart-temps, grâce notamment à l’efficacité de Paul Lacombe (15 points, 3/4 à trois-points, 3 rebonds et 2 passes en 16 minutes) et à l’altruisme de DJ Cooper (6 points et 11 passes). Le HTV n’a pas su résister longtemps face au rouleau compresseur qui faisait sans son capitaine Amara Sy, blessé.

Blois (Pro B) 6270 Lyon-Villeurbanne (Pro A)

Blois n’a pas à rougir de sa défaite face à l’ASVEL, plus gros budget de Pro A. Alors que les Blésois avaient entamés la partie de la meilleure des manières (17-12 à la fin du QT1), ils ont payé cher le deuxième quart-temps perdu 9 à 21. L’ADA Blois s’incline finalement malgré leur combativité et le double-double de Jonathan Augustin Fairell (24 points et 10 rebonds). L’ASVEL a du pianoté en raison des absences d’Alpha Kaba et Amine Noua. et s’est appuyée sur l’adresse longue distance d’AJ Slaughter (16 points à 4/6 à 3pts). On retrouvera les villeurbannais en quart-de-finale.

Boulogne-sur-Mer (NM1) 6586 Levallois (Pro A)

Levallois a fait valoir son statut d’équipe évoluant au niveau supérieur et a disposé aisément de Boulogne-sur-Mer, pensionnaire de NM1. Bien aidés par Travis Leslie (16 points, 5 rebonds), les franciliens ont pris les devants au score dès le premier quart-temps (31-16) et n’ont jamais vraiment été inquiétés. Michel Jean-Baptiste Adolphe, dixit JBAM, retrouvait son ancienne équipe de Levallois. Malgré un Diante Levante Watkins complet (13  points, 12 passes et 5 rebonds), le SOMB n’a pas su réaliser un nouvel exploit et son aventure en Coupe de France s’arrête ici.

Nanterre (Pro A) 8675 Le Portel (Pro A)

Nanterre et Le Portel se retrouvaient pour la seconde fois en quatre jours. Les troupes de Pascal Donnadieu avaient dominé les Nordistes lors de la dernière journée de Pro A (85-54). Cette fois-ci, les portelois ont eu le temps d’y croire. Ils ont même pris l’ascendant dans le premier quart-temps (26-17), avant de subir le retour en force des franciliens. Ces derniers rentrent aux vestiaires avec un avantage de +4 (45-41) et appuient leur domination dans la troisième période (70-53) grâce à leur ailier Lahaou Konaté (14 points, 8 rebonds et 4 passes). Eric Girard et ses joueurs ne reviendront pas malgré le match monstre encore une fois du tank Frank Hassel (27 points, 5 rebonds, 3 passes, 30 d’évaluation). L’intérieur du Portel est d’ailleurs élu MVP des huitièmes de finale.

Saint-Vallier (NM1) 6072 Denain (Pro B)

Pas d’exploit ce mercredi pour Saint Vallier, tombeur de Cholet au tour précédent, qui s’incline face à Denain. Pourtant à la pause tous les espoirs étaient encore permis avec un score de 35 partout. Les drômois n’ont pas su résister lorsque Denain a appuyer sur l’accélérateur dans le troisième quart-temps (47-57). Les Nordistes ont pu compté sur Lance Goulbourne qui s’est illustré avec un double-double (14 points et 11 rebonds). Ils sont désormais qualifié pour les quarts-de finale. Le leader de NM1, Saint-Vallier, conclut son formidable parcours en Coupe de France.

Orléans (Pro B) 8277 Châlons-Reims (Pro A)

C’est la grosse surprise de ces huitièmes de Finale : Orléans a remporté la rencontre qui l’opposait à Châlons-Reims. Leader de Pro B, les hommes de Germain Castano ont prouvé qu’ils avaient leur place à l’échelon supérieur. Alors que l’OLB semble dépasser face au défi physique imposé par le CCRB et son pivot Romain Duport (18 points et 8 rebonds), les orléanais ne sont qu’à quatre points à la mi-temps (36-40). Ils infligent alors un 10-0 pour entamer le troisième quart-temps et parviennent à maîtriser la rencontre jusqu’au bout. Le dernier tir à trois points à 40 secondes du terme de Kyle McAlarney (14 points, 3 rebonds et 3 passes) vient sceller la victoire de Orléans. Ils rejoignent Denain, l’autre club de Pro B également qualifié pour les quarts. Les deux équipes se rencontreront ce dimanche lors de la Finale de la Leaders Cup de Pro B.

En direct : toute l'actu NBA