Alors en pleine possession de ses moyens, Dwight Howard apportait sa touche d’extravagance au Slam Dunk Contest de 2008. Tel Superman à l’assaut de Lex Luthor, le pivot du Magic d’Orlando allait détruire le panier de la New Orleans Arena le 16 février 2008. 

Avec la fin de l’hégémonie Shaquille O’Neal sur le poste cinq en NBA, Dwight Howard était désigné tel le nouveau Big Man de la ligue. Il frôlait alors les 21 points de moyenne et récoltait près de 14 rebonds à chaque match. Mais on se rappelle surtout de lui pour ses contres, qui sévissaient à 2,9 reprises par rencontre. Effrayant.

Le gamin d’Atlanta arrivait donc au Slam Dunk Contest en pleine bourre. Il finira d’ailleurs pour la 1ère fois dans la All-NBA Team, et obtiendra son 1er titre de Defensive Player of the Year. A ce moment de la saison, il martyrise les cercles et ces derniers frissonnent déjà à l’idée d’encaisser un des tomar de Dwight. Pour ne rien arranger, il vient pour se venger après sa défaite au concours de 2007.  

A lire également : Qui sont les vainqueurs du concours à 3-points les plus adroits ?

Face à lui : Gerald Green (2ème), alors Timberwolve, entend bien remettre le couvert pour un 2e sacre consécutif. Rudy Gay (4ème), qui se révèle alors avec Memphis ainsi que le rookie Jamario Moon (3ème) sont les autres prétendants au titre. Par ailleurs, une nouveauté apparaît cette année-là. C’est le public qui départage désormais les deux finalistes.

Pour se le mettre dans la poche, Howard sort son costume de super-justicier et impose sa loi en Louisiane. Il réussit ainsi le 1er « Superman Dunk » de l’Histoire NBA. Le show artistique de Dwight mystifie les spectateurs, ce qui influence leur regard sur sa performance technique. Le moulin à vent entre les jambes de Gerald Green, en chaussettes s’il vous plaît… ne fait malheureusement pas le poids (22% des voix).

Sur une passe bien envoyée par son coéquipier Jameer Nelson, « SuperHoward » claque un joli Alley-Oop en faisant preuve d’une excellente détente. Le jury hystérique et la foule en extase, Dwight décroche logiquement l’Howard du meilleur dunkeur 2008 !