Publicité

NBA – Les Knicks veulent faire de Frank Ntilikina un poste 2

Parmi les meneurs les plus prometteurs de la ligue depuis sa draft en juin dernier, Frank Ntilikina doit composer avec la concurrence et pourrait très vite être assimilé à l’autre poste du backcourt.

Cela fait maintenant de nombreuses semaines que l’on attend un Frank Ntilikina titulaire aux Knicks. Un choix qui n’est encore jamais arrivé de la part de Jeff Hornacek. Pire, si le français devait composer avec l’unique Jarrett Jack en début de saison, il doit désormais faire place à deux autres concurrents au même poste : Trey Burke et Emmanuel Mudiay, arrivés en cours de saison.

Des arrivées qui n’ont pas compromis le temps de jeu de Frank qui, au contraire, joue de plus en plus. Mais son rôle évolue. Depuis l’arrivée de Mudiay, l’ancien Strasbourgeois est constamment associé au congolais ou à Trey Burke dans le lineup, et porte de moins en moins le ballon. Les Knicks tentent visiblement de le convertir petit à petit au poste de deuxième arrière. Une décision dure à comprendre quand on connaît ses qualités et les espoirs qui étaient placés en lui en tant que futur poste 1 de la franchise. D’après Stefan Bondy du New York Daily News, ce qui ressort des rapports de scouts depuis des mois est que Ntilikina manque de vivacité dans son dribble et cela l’handicaperait à l’échelle NBA. Jeff Hornacek préfère donc utiliser ses capacités de défenseurs pour gêner les postes 2 adverses, et profiter des qualités d’organisateur de Mudiay à la mène. Une décision qui ne semble pas titiller notre jeune espoir, qui n’en perd pas son humour :

J’apprends tous les jours. Je veux apporter tout le nécessaire à l’équipe, que ce soit en tant que meneur ou poste 2. Si le coach me voulait au poste 5, de toute évidence, j’aurai besoin de manger.

Avec l’aide du staff, le frenchy analyse des vidéos de DeMar Derozan afin de progresser et de mieux comprendre le poste. Un repositionnement qui pousse également Tim Hardaway à se décaler régulièrement à l’aile. Des changements à répétition qui ne réussissent pas aux Knicks qui, orphelins de Kristaps Porzingis, ont perdu 11 de leurs 12 derniers matchs.

Assiste t-on à une perte de confiance des Knicks vis-à-vis de leur jeune joueur, ou est-ce simplement un choix purement stratégique ? L’avenir nous le dira, mais il s’agit en tous cas d’un petit tournant dans la saison de Ntilikina.

Feed NBA 24/24