Vainqueurs dans l’antre de Minnesota (109-117), les Celtics obtiennent leur ticket pour l’après-saison régulière. Pourtant privé de Gordon Hayward depuis le début de l’exercice, Brad Stevens aura pu compter sur sa jeune garde pour entourer le duo expérimenté Horford-Irving. On connaît donc le deuxième qualifié pour les playoffs, après Toronto.

Les Raptors l’ont fait hier soir, il fallait naturellement que les C’s leur répondent en temps et en heure. C’est désormais chose faite. La bande d’un Kyrie Irving flirtant avec le triple-double a obtenu le succès qui lui manquait. Une belle victoire aux dépens des Wolves qui leur permet de compter 18,5 matchs d’avance sur Detroit, neuvième de la conférence est. Mathématiquement, ils ne peuvent plus sortir des 8 premiers puisqu’ils leur reste seulement 16 rencontres de saison régulière à disputer.

Forcément satisfaits de leur performance, les Celtics valident leur billet pour les playoffs et peuvent désormais pleinement se préparer pour bien négocier ces derniers. Ils ne s’étaient plus qualifiés aussi rapidement depuis 2011, année où ils sortaient par la petite porte en demi-finale de conférence. Espérons qu’ils connaissent un destin plus heureux cette saison.