C’était indéniablement le match de la nuit. S’affrontaient les leaders de chaque conférence, Houston représentait l’Ouest pour faire face aux Raptors à l’Air Canada Centre de Toronto. Drake l’avait prédit, ses petits protégés ont mis un terme à la superbe série des Rockets. 

Encore une affiche qui sentait bon les playoffs hier dans l’Ontario. Forts d’une série de 17 victoires consécutives, les Rockets arrivaient à Toronto sous la forme d’un véritable rouleau-compresseur. Mais il ne fallait pas compter sur les Raptors pour figurer sur la liste des victimes.

Malgré une dixième performance à au moins 40 points pour James Harden cette saison, Houston n’aura pas su résister à l’excellent match de Kyle Lowry au tir longue distance. Véritable gâchette, le meneur des Raptors a fait pleuvoir 7 tirs primés sur la tête des Rockets, en 9 tentatives seulement. 30 points pour l’efficace Lowry, bien assisté par son compère DeMar DeRozan qui y ajoute 23 unités. 

Cette nuit la Fusée texane n’a pas décollé, la faute à un joli 32-16 en faveur des Raptors dans le 1er quart. Cet écart n’a jamais résisté aux Rockets, qui courent après le score pendant tout le reste de la rencontre. Une statistique éloquente : seulement 9 tirs à 3 points inscrits par Houston hier soir, soit leur plus faible total de la saison. A deux minutes du terme, les Raptors se font une petite frayeur en laissant Harden égaliser à 102 partout. Mais l’emportent finalement grâce à un jumper de DeRozan, suivi de lancers convertis par Lowry puis Valanciunas (108-105).

 

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=T4eg6SfJp_k]

Les Raptors affirment leur solidité à domicile et sweepent Houston (2-0) sur la saison pour la première fois depuis 2006. C’est la dixième équipe de la ligue sweepée par Toronto cette saison. Pour sa part, Houston n’égalera pas la série des Bulls où régnait à l’époque un certain Michael Jordan.