LFB – Recap J’17 : Match fou à Tarbes, Bourges leader intraitable, Nantes et Lyon enchaînent, Montpellier et Charleville se relancent

La semaine fut un peu compliquée en EuroLeague Women et EuroCup Women avec les éliminations des deux derniers représentants français… Mais qui dit week-end, dit retour au championnat de ligue féminine de basket. Au programme de cette 17ème journée, encore bien des matchs importants dans la lutte à la qualification en PlayOffs ou PlayDowns… Les favoris ont-ils assumés leur statut ? Qui a perdu, qui a gagné ? Retour sur les rencontres avec notre récap’. 

Tarbes Gespe Bigorre 64 – 62 ESBVA – LM

Le début de match est clairement en faveur des nordistes qui dominent dans tous les secteurs de jeu. Les locales ne passent même pas la barre des 10 points quand sonne la fin des dix premières minutes (20-9)

Le second quart-temps débute comme le premier et Tarbes, qui tente de revenir paye son début de rencontre. L’ESBVA contrôle  et n’a pas à forcer pour garder son avance. A la pause, l’écart a encore grandit et les coéquipières de Tima Pouye repartent aux vestiaires avec 16 unités de retard (20-36).

Au retour des vestiaires, la tendance s’inverse : Tarbes revient sur le parquet avec la ferme intention de faire déjouer son adversaire du jour. Adja Konthe porte son équipe et au coup de sifflet final aucune des deux équipes n’est prête à lâcher le match. (55-55).

Vient alors la prolongation qui verront les locales s’imposer sur le fil au terme d’un match qui ne semblait pas leur être promis. Score final 64-62.

Côté statistiques : Adja Konthe score 27 points et capte 7 rebonds pour Tarbes

A Villeneuve : Laetitia Kamba score 28 points, capte 8 rebonds et 3 interceptions

 

(Résumé plus poussé à venir)

Saint Amand Hainaut Basket 65-69 Lattes Montpellier

Vaincues la semaine dernière par Nantes, nul ne doutait une réaction des Montpelliéraines, mais sur le parquet du Hainaut, rien n’est jamais simple. D’autant plus que les Green Girls auront un tout autre visage à montrer après la lourde défaite de la semaine dernière à Mondeville. Après le départ d’Aurélie Bonnan, l’équipe Héraultaise aura-t-elle réussie à se ressouder pour rapporter la victoire dans le sud ?

Dans cette première période, ce sont les joueuses du SAHB qui prennent les devants (8-3 après 3 minutes 30). Les Montpelliéraines ont des difficultés à rentrer dans la rencontre et les Hennuyères en profites (17-10 après 6 minutes 40). Un trois points de T. Rodgers permet au BLMA de revenir au score à la fin de ce premier quart : 24-20.

Malgré les efforts des joueuses de Rachid Meziane courent toujours après le score (32-28 après 5 minutes). Un 2+1 de C. Hurt permet à Montpellier d’enfin passer devant (32-33 après 6 minutes). Le chassé-croisé continuera jusqu’à la fin du quart-temps mais, ce sont bien les Héraultaises qui sont en tête 37-38.

Cette deuxième mi-temps s’annonce extrêmement serrée et c’est le Hainaut qui fait en premier un mini-break (49-42 après 4 minutes 30). Le quart-temps, s’achèvera sur un panier de Suzy Batkovic, ce qui permet au BLMA de rester au contact : 53-52.

Dans le dernier quart-temps, les visiteuses prennent un certain avantage avant d’entamer le money-time (59-65 après 7 minutes). Malgré les efforts des Hennuyères, c’est bien Montpellier qui s’impose en Terre Nordiste : 65-69.

Du côté du Hainaut, Ashley Bruner s’est illustrer grâce à ses 19 points et ses 9 rebonds. Dans sa victoire, le BLMA a pu compter sur une grande Courtney Hurt (13 points, 10 rebonds et 20 d’évalutaion).

Nantes Rezé 72-57 Basket Landes

La semaine dernière, Basket landes avait fait douter le leader Bourges alors qu’à contrario, Nantes avait certainement créé la petit surprise en s’imposant face à l’un des quatuor du championnat. Pour les retrouvailles à Mangin-Beaulieu de Queralt Casas avec les supporters Nantais, les Déferlantes (invaincues lors des trois derniers matchs à domicile) parviendront-elles a réitéré leur très bonne performance de la semaine dernière au détriment des coéquipières de l’espagnole ?

Même si le début de match est à l’avantage des Landaises, elles ne parviennent pas à faire la différence au tableau d’affichage (6-9 après 3 minutes). A partir de ce moment-là, les joueuses de Cathy Melain ne marqueront plus que 2 petits points alors que, les Nantaises, elles, en marqueront 21 ce qui portera le score à 27-11 à la fin du premier quart-temps.

Cette série se poursuivra dans la deuxième période et après trois minutes de jeu, les « Déferlantes » s’envolent au score (33-13). Les joueuses de Basket Landes semblent en difficultés dans cette rencontre et n’arrive pas à refaire leur retard dans ce deuxième quart : 48-23.

Au retour des vestiaires, le vent ne semble pas avoir changé de direction, ce sont toujours les Nantaises qui sont loin devant au tableau d’affichage (54-29 après 4 minutes). Dans ce quart-temps, les défenses prennent le pas sur l’attaque mais, l’écart accumulé durant la première mi-temps est toujours présent : 61-40.

C’est à ce moment que Basket Landes sonne la révolte et passent un 0-15 au locales ( 61-55 après 4 minutes). Mais encore une fois, les visiteuses ne marqueront que 2 points jusqu’à la fin du match, il n’en fallait pas moins pour voir une nouvelle vague Nantaise déferler sur son adversaire : 72-57.

Nantes-Rezé a pu s’appuyer sur le double-double de Nayo Raincock (18 points et 11 rebonds), alors que Queralt Casas a tenu le scoring côté Landais (14 points et 3 rebonds).

Mondeville 62-82 Charleville-Mézières

La remontada de Mondeville est-elle enclenchée ? Après sa victoire la semaine dernière avec la manière pour le premier match de Kristen Mann sous le maillot de l’USOM, l’équipe de Romain Lhermitte peut-elle faire tomber Charleville ? Les Flammes, bien qu’assis confortablement à la troisième place doit continuer a remporté des matchs pour ne pas se faire rattraper. Un match piège ?

Les deux premiers points sont inscrit d’entrée par K. Lewis, ce qui permet aux Flammes de bien rentrer dans cette rencontre (2-7 après 2 minutes). Les Mondevillaises ont du mal face à la défense agressive des Ardennaises (7-13 après 5 minutes). Pendant le reste du quart-temps, les deux équipes vont se neutraliser : 12-18.

Charleville mène les débats et les Normandes sont en difficultés (14-24 après 4 minutes 40). Les joueuses de Romuald Yernaux gèrent bien la fin de la période et rejoigne les vestiaires sur le score de 28-38.

La domination des Flammes se confirme et fait petit à petit l’écart (35-48 après 5 minutes 20). Les joueuses de Romain Lhermitte semblent ne pas baisser les bras mais ne parviennent pas à refaire leur retard : 45-58. Dans cet ultime quart-temps, c’est Charleville-Mézières qui s’envole vers la victoire assez aisément : 62-82.

Côté Normand, Kristen Mann s’illustre avec 18 points et 8 rebonds. De leur côté, les Ardennaises ont pu compter sur Clarissa Dos Santos en double-double (21 points et 10 rebonds).

Cavigal Nice Basket 60-75 Tango Bourges Bourges

Certainement l’affiche de cette 17ème journée qui, sur le papier, était la plus déséquilibrée. Mais on le sait, au basket il ne faut jamais crier victoire avant le coup de sifflé final. Le dernier aura-t-il réussi à faire tomber le leader ?

Bien que le premier ballon du match soit Niçois, une interception de Élodie Godin provoque une faute en contre-attaque. Ainsi, les premiers paniers du match sont Berruyer, ils sont inscris sur lancer-francs. Antiesha Brown et Migna Touré d’un coté, Valériane Ayayi de l’autre, les deux équipes sont au coudes à coudes (11-10 ; 4′). Du déchets des deux cotés du terrain, l’écart ne grossit pas spécialement entre les deux équipes (13-12 ; 5’20). Bourges met un coup d’accélérateur et impose un 6 à 0 pour prendre les devants (13-18 ; 7’40) avant une nouvelle séquence de jeu équilibrée. Après 10 minutes de jeu, seulement 5 points séparent les deux formations (17-22).

Les Tango mettent les bouchées doubles, elles artillent à 3 points, les Niss’ Angels n’y arrivent plus. Pendant plus de 4 minutes, elles n’inscrivent pas le moindre panier, perdent de nombreux ballons (14 au total sur la première mi-temps) et encaissent finalement un 4 à 13 sur ce début de quart-temps (21-35). Migna Touré stoppe la série et Nice tente de revenir au score, mais Alexia Chartereau (13 points) est bien en forme ce soir. Bourges remporte le quart-temps 14 à 23 et après 20 minutes de jeu, les locales sont menées (31-45).

Dans le troisième quart, les deux équipes se rendent coup pour coup et l’écart reste le même (37-51 après 3 minutes 20). Les deux formations se neutralisent, Malgré les efforts des Niçoises, Bourges maîtrise son sujet et garde le Cavigal a distance : 48-62.

Les locales jettent leurs dernières forces dans la bataille mais les Berruyères contrôlent bien son match (56-68 après 4 minutes). Un panier d’Alix Duchet permet à Nice de revenir à dix points (58-68) mais, les Tango mettent un dernier coup d’accélérateur et s’imposent en Côte d’Azur : 60-75.

Côté Niçois, Jodie Cornelie frôle le double-double (9 points et 11 rebonds). De son côté, Ruth Hamblin à fait le ménage dans la raquette (17 points à 7/8 à deux points et 8 rebonds).

La Roche Vendée 60-85 Lyon

Sur une bonne dynamique après avoir fait tomber Charleville et Basket Landes, Lyon se déplaçait à la Roche pour confirmer. Surtout qu’il ne faut en aucun cas sous-estimer une solide équipe de La Roche qui est capable de faire littéralement déjouer les nouvelles coéquipières de Géraldine Robert.

Les premiers points de la rencontre sont Vendéens, mais très rapidement la machine Lyonnaise se met en route. Le duo Haley Peters / Géraldine Robert est en feu, les Lionnes prennent les reines de la rencontre (4-13 ; 4’30). Les locales déjouent, elles ne parviennent à imposer leur rythme et échouent sous le cercle. L’écart grandit et après 6 minutes de jeu, 13 points séparent les deux formations (6-19). Danielle Mc Gray donne tout pour relancer son équipe, mais Lyon joue très sérieusement durant ces dix premières minutes (12-26).

Le début du second quart-temps est marqué par la maladresse des deux équipes. Sur un panier de Johanna Tayeau, la Roche va passer sous la barre des 10 points d’écart (20-32 ; 13’30), mais Lyon ne va pas pour autant laisser sa garde. Relativement aux coudes à coudes sur ce quart-temps bien que les locales le remportent 23 à 17, les deux équipes rejoignent les vestiaires avec 8 points d’écart (35-43).

Les deux équipes sont au mano à mano, un panier à trois points de Caroline Hériaud permet à La Roche de rester en dessous des dix points de retard (42-51 après 3 minutes). Bernie N’Goyisa marque deux points intérieur et ramène sont équipe à 6 points avant que Rebecca Allen aggrave l’écart d’un 3 points : 56-65.

A 6 minutes 30 de la fin du match, Iva Cuzic marque ce qui sera le dernier panier des locales (60-69). De là, Lyon marquera 16 points et portera l’écart final à 25 unités : 60-85.

Caroline Hériaud a porté son équipe (14 points, 3 rebonds et 3 passes décisives), Lyon a pu compter sur sa recrue Géraldine Robert (15 points, 8 rebonds et 4 passes décisives).

Les dernières actualités