La March Madness touche bientôt à sa fin, mais pourtant nous ne sommes pas au bout de nos émotions. Le match entre Kansas et Duke nous en a fait voir de toutes les couleurs. Vivez ou revivez ce match fou.

C’était le dernier match de l’Elite 8 (les quarts de finale) de cette March Madness 2018 et c’était surtout un affrontement entre 2 favoris à la victoire finale : les Kansas Jayhawks (classés tête de série numéro 1) et les Duke Blue Devils (tête de série n°2).

Le match a tenu toutes ses promesses avec de l’intensité et surtout du suspense. Les deux dernières actions du temps réglementaire suffisent à illustrer le suspense qu’il y avait. Mené de 3 points à 30 secondes de la fin, Kansas se doit de marquer. Devonte Graham réussit miraculeusement (après être passé à 2 doigts du marcher) à trouver Sviatoslav Mykhaylyuk qui se charge d’égaliser.

C’est alors au tour de Grayson Allen de jouer les héros en jouant l’isolation sur la dernière possession du match pour envoyer son équipe au Final Four. Malheureusement pour Duke, le ballon tourne deux fois autour de l’arceau et ressort… Prolongation.

Au delà d’être 5 minutes de plaisir en plus, cette prolongation est l’occasion pour Malik Newman, l’arrière vedette de Kansas, de prendre le dessus et d’éclabousser la rencontre de son talent. C’est simple, Newman va inscrire les 13 points de son équipe en prolongation pour aller chercher la victoire. Toujours bien placé pour battre la zone mise en place par Coach K, Newman crucifie les Blue Devils sur ce 3 points :

Au final, il termine le match avec 32 points, record en carrière, et il confirme sa montée en puissance tout au long du tournoi.

Pour Kansas, l’aventure continue et les Jayhawks ont rendez vous samedi avec Villanova pour ce qui ressemble à une finale avant l’heure. Si vous voulez revoir l’intégralité des highlights du match c’est en dessous que ça se passe :

 

A propos de l'auteur

Un des 9 fans Français des Hawks. Kelly Oubre Jr. - Devin Booker - D'Angelo Russell : La triforce du style en NBA. "You look good you play good. Play good paid good"