NBA – Hall of Fame : La classe 2018 dévoilée

DR

Chaque année, seule une poignée d’ex joueurs, joueuses ou entraineurs rejoignent le panthéon du basket américain. A l’approche de ce week-end de final four NCAA, la classe 2018 a été annoncée. Parlons Basket en a profité pour l’analyser.

Si l’officialisation sera faite ce week-end, les noms des personnes intégrant cette année le Hall of Fame ont fuité. Ce sont donc Steve Nash, Jason Kidd, Grant Hill et Maurice Cheeks qui seront, d’après Adrian Wojnarowski, introduits au Naismith Basketball Hall of Fame en 2018.

Afin de voir à quel point il est dur d’avoir son nom ajouté à cette longue liste de personnes ayant clairement influencé le basket sur le continent américain, on a décidé de jeter un coup d’œil au palmarès et carrières de chacun des heureux élus.

Steve Nash était et restera l’un des meilleurs passeurs que la NBA ait connue. Du haut de son mètre quatre-vingt-onze, le meneur canadien aura foulé les parquets de la grande ligue durant 18 saisons, compilant un total de 1337 matchs joués pour une moyenne de 14,3 points, 3 rebonds et 8,5 passes. S’il n’aura jamais réussi à remporter de titre de champion NBA, Nash quand même obtenu deux titres de MVP, 8 sélections au All Star Game et pointe aujourd’hui à la troisième place au classement des meilleurs passeurs de tous les temps en NBA.

Jason Kidd aura pour sa part réussi à soulever le Larry O’Brien Trophy à 37 ans, lors de sa 16ème saison NBA. Le meneur ultra-complet aura avant cela échoué deux fois en finales (2002 et 2003) avec les New Jersey Nets, participé 10 fois au All Star Game, vu son nom cité dans 5 NBA first team, fini deuxième au MVP de 2001-2002, été champion olympique en 2000 et 2008, et gagné le titre de rookie de l’année en 1995. En 18 saisons il aura disputé 1549 matchs en NBA, et est aujourd’hui le deuxième meilleur passeur et intercepteur de tous les temps, troisième au nombre de triple-double réalisés et a été le coach des Nets puis des Bucks jusqu’en janvier dernier.

Co-rookie de l’année avec Jason Kidd en 1995, Grant Hill aura lui aussi réalisé une sacrée carrière dans la grande ligue. Particulièrement performant dans ses premières  années enchainant les saisons à plus de 20 points, 6 rebonds et 6 passes de moyenne, Hill n’aura jamais réussi à aller très loin en playoffs, en témoignent ses seuls 39 petits matchs joués pour 18 saisons en NBA. Il aura quand même participé à 7 All Star Game, fini 5 fois dans des All NBA Team et remporté un titre olympique avec les USA en 1996. 

Quant à Maurice Cheeks, joueur (et entraineur) le moins connu de ce quatuor, il aura lui aussi passé quelques temps sur les parquets. Joueur NBA de 1978 à 1993, il aura été 4 fois All Star et 4 fois présent dans la All NBA Defensive Team. Il participa trois fois aux finales NBA avec les Sixers pour un titre de champion en 1983, et se classe aujourd’hui 13ème meilleur passeur de tous les temps et 5ème intercepteur, le tout en 1234 matchs disputés. Il aura aussi été coach des Pistons et est l’actuel assistant du Thunder. 

C’est donc quatre joueurs au très gros CV qui seront intronisés au Hall of Fame cette année. Une bien belle sélection, n’en déplaise aux finalistes qui n’ont pas été retenus. 

 

NBA 24/24

Feed NBA 24/24