NBA – Ben Simmons ne voit pas d’autre prétendant pour le rookie de l’année

DR

La saison NBA touchant à sa fin les questions sur les différents trophées qui seront distribués une fois celle-ci achevée sont désormais récurrentes et légitimes. Interrogé par ESPN, Ben Simmons ne voit personne d’autre que lui comme Rookie Of The Year. 

Auteur d’un record sur les 14 derniers matchs de Sixers, Ben Simmons semble déjà marcher sur la NBA, en témoignent ses 16 points, 8,1 rebonds et 8,2 passes, le tout à seulement 21 ans et pour sa première saison dans la grande ligue. Pour le meneur, personne ne peut être désigné rookie de l’année si ce n’est lui.

Qui je prendrais ? Moi à 100%. Je pense avoir été solide tout au long de l’année. Si vous regardez les chiffres vous saurez : les gens qui connaissent le jeu savent.

Avec ses 12 triple-doubles cette saison, Simmons réalise une année historique puisque seul Oscar Robertson (26) aura fait mieux en tant que rookie. Plus fort encore, son équipe a passé cette nuit la barre des 50 victoires, une première depuis 2001 pour Philadelphie, tout en sachant que les Sixers n’avaient plus disputé les playoffs depuis 2012. Lorsqu’on lui demande quel autre rookie a retenu son attention, sa réponse est claire et nette, et ce malgré la saison historique de Donovan Mitchell.

Aucun. Je veux être où les meilleurs sont, donc je regarde les mecs comme Westbrook, Durant, James ou Curry. Ce sont eux que j’aime regarder et c’est là que je veux être.

Cependant, pas question pour lui de remettre en question ce trophée à cause de sa blessure au pied qui l’a éloigné des parquets durant un an et qui ne fait selon certains pas vraiment de lui un rookie.

Revenir d’une fracture au pied n’est clairement pas un avantage, les gens vont toujours dire ce qu’ils veulent dire, mais ça reste ma première année dans cette ligue. Si tu es un mec qui vient de l’étranger, tu restes un rookie et tu peux avoir 30 ans. Il y a une règle.

Pour finir, Simmons parle aussi de ses ambitions futures, et le moins que l’on puisse dire c’est que rien ne semble lui faire peur.

Je veux être le défenseur de l’année, le MVP… Il y a beaucoup de choses que je veux avoir, mais mon but ultime est de gagner une bague.

En attendant la remise des trophées le 25 juin prochain, la confiance semble être à son maximum pour le meneur des Sixers. Pour vous, Ben Simmons a t’il prouvé qu’il méritait le trophée ?

En direct : toute l'actu NBA