Publicité

Jeep® ÉLITE – Monaco s’empare seul de la première place

Les deux équipes en tête du classement étaient sur les parquets hier soir, et suite à la défaite de Strasbourg face à une équipe de Cholet en pleine bourre (95-72), la Roca Team, vainqueur sur le terrain de Boulazac (67-94), devient seule leader.

Chalon/Saône – Strasbourg (95-72)

Porté par un Nate Wolters une fois de plus déchainé, l’Élan a infligé à Strasbourg sa plus large défaite de la saison : +23 ! Le meneur a régalé le public du Colisée et ses coéquipiers avec 29 points, 9 caviars et un joli 35 d’évaluation pour emmener son équipe vers un neuvième succès sur ses douze derniers matchs, le septième consécutif à domicile. La SIG n’a elle rien pu faire au vu de sa maladresse et face aux 20 passes décisives des Chalonnais, qui se retrouvent désormais à deux victoires de la huitième place et espèrent toujours accrocher une place en playoffs. À noter la blessure de Dee Bost coté strasbourgeois, victime d’une entorse de la cheville après être mal retombé sur un shoot à 3 points.

« Il y a beaucoup de frustration ce soir. Je pense qu’il y a des façons de faire même quand on perd un match et là, ce soir, la façon n’était pas la bonne. Si on avait fait un bon match mais qu’on l’avait perdu ça aurait été différent. Là on n’était pas dans ce qui avait été demandé » – Jérémy Leloup, capitaine de la SIG

Boulazac – Monaco (67-94)

Les Monégasques se sont quant à eux imposés assez facilement à l’extérieur face à l’avant-dernier du championnat. Partie sur les chapeaux de roues (26-14 à la fin du 1er QT), la Roca Team se fait ensuite rejoindre par le BBD dans un Palio rempli et survolté qui voit même son équipe passer devant (36-35, 16e). C’est le moment choisi par Chris Evans et Gérald Robinson pour remettre le pied sur l’accélérateur et ne plus lâcher les commandes du match. L’ASM compte 11 points d’avance à la mi-temps, un écart qui ne va cesser d’augmenter durant la seconde période. Les deux joueurs terminent respectivement avec 21 et 23 points, bien secondés par Paul Lacombe et Elmedin Kikanovic, tous deux à 15 unités, et installent leur équipe dans le fauteuil de leader.

« On a bien commencé, avec du jeu rapide, une bonne défense, des 3 points. Ensuite, on a commis des erreurs évitables. Mais on est revenus dans le match à temps et on a été très appliqués en 2e mi-temps » – Zvezdan Mitrovic, coach de l’ASM

Feed NBA 24/24