Publicité

NBA – Fin de parcours pour Miami et San Antonio

MIAMI, FL – JUNE 6: Manu Ginobili #20 of the San Antonio Spurs and Dwyane Wade #3 of the Miami Heat wait to resume play during Game One of the 2013 NBA Finals on June 6, 2013 at American Airlines Arena in Miami, Florida. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 2013 NBAE (Photo by Issac Baldizon/NBAE via Getty Images)

Miami a vu son parcours en playoffs s’achever la nuit dernière suite à sa défaite 104-91 contre les Sixers à l’occasion du cinquième match de la série. Les Spurs ont eux aussi dû s’incliner sur le score de 4-1 dans leur confrontation face aux Warriors.

Le Heat avait encore un léger espoir d’accéder aux demi-finales de la conférence Est avant le match d’hier soir. Menés 3-1 par les Sixers, ils devaient pour cela remporter les trois dernières rencontres de la série, dont deux au Wells Fargo Center. Le défi s’est cependant révélé trop grand pour les joueurs d’Erik Spoelstra, qui ont malgré tout su s’accrocher en première mi-temps et rejoindre les vestiaires sur un score de parité.

Philly a cependant accéléré dans le troisième quart-temps pour infliger un 34-20 à Miami et se diriger vers une victoire au final assez large (104-91), portée par un JJ Redick à 27 points. C’est Kelly Olynyk qui a terminé meilleur marqueur de son équipe avec 18 unités. Goran Dragic, Tyler Johnson et Dwyane Wade ont eux aussi contribué au scoring du Heat, mais se sont retrouvés bien seul dans ce domaine, Hassan Whiteside n’amenant par exemple que 2 points sur ses 10 minutes de jeu.

San Antonio n’avait de son côté aucune chance de passer le premier tour si l’on se référait à l’histoire de la ligue. En effet, aucune équipe menée 3-0 dans sa série n’a fini par l’emporter ! Celle opposant Spurs et Warriors n’a pas dérogé à la règle, puisque la confrontation s’est soldée la nuit dernière sur le score de 4-1.

Après avoir arraché une victoire à l’AT&T Center en l’honneur de Gregg Popovich, les protégés d’Ettore Messina ont livré une belle bataille du côté d’Oakland, qui s’est malheureusement conclue sur le score de 99-91 en faveur de Golden State. LaMarcus Aldridge a tout fait pour maintenir l’espoir dans les rangs de son équipe. L’intérieur des Spurs quitte les playoffs avec une jolie fiche de stats : 30 points, 12 rebonds et 4 passes, qui aura finalement été vaine. Kevin Durant et Klay Thompson ont eux inscrit respectivement 25 et 24 points pour les Dubs, pendant que Draymond Green enregistrait un gros double-double avec 17 points et 19 rebonds.

Les Warriors retrouveront donc la Nouvelle-Orléans au prochain tour pour ce qui constitue la première affiche du second tour des playoffs. Philadelphie attend de son côté le dénouement de la série entre Boston et Milwaukee pour connaitre son futur adversaire dans ces phases finales.

À lire également : Fin de carrière prochaine pour Dwyane Wade ?

Feed NBA 24/24