Publicité

Basket Féminin – Kursk balayé, le 12ème titre d’Ekaterinbourg

Kursk a réalisé une saison régulière quasi parfaite, mais lors de la dernière journée de championnat, Ekaterinbourg s’était lourdement imposée pour finir à la première place à la fin de la saison régulière, synonyme d’avantage lors des phases finales.

Après avoir disposé en toute logique de leur adversaire lors des quarts et des demi finales, Kursk et Ekaterinbourg se retrouvaient en finale pour le remake de la saison dernière. Après s’être affrontées lors de la demi-finale du Final Four d’EuroLeague Women les deux équipes se donnaient rendez-vous à Ekaterinbourg pour les deux premiers matchs de la finale. À domicile, les coéquipières de Maya Moore s’étaient imposées 74 à 64 lors de la première rencontre où Hélèna Ciak avait du laisser sa place pour respecter les quotats de joueuses étrangères sur la feuille de match. En effet, en Russie, comme en France, les équipes sont limitées en terme de joueuses étrangères sur la feuille de match. Bien qu’en France la nuance soit plus en terme de joueuses européennes et joueuses américaines, en Russie on parle de joueuses Russes et joueuses étrangères, seulement 4 joueuses étrangères sont acceptées. Lors du second match, Kursk aura pris « l’eau » dès le début de la rencontre, pour s’incliner 82 à 69.

Aujourd’hui, se déroulait le match trois de la série, match de la mort pour Kursk. En cas de victoire, la série continuait, mais en cas de défaite, bye bye le titre, bonjour les vacances. Hélèna Ciak était une nouvelle fois laissée sur le banc par son coach Lucas Mondelo, mais son équipe commence le match pied au plancher. À la fin du premier quart-temps, les locales mènent de 5 unités (27 à 22). Mais Ekaterinbourg est « injouable »ces derniers temps, son duo Brittney Griner (35 points et 5 rebonds) / Maya Moore (26 points et 10 passes décisives) ne va laisser aucune chance à leur adversaire pour revenir très vite dans la rencontre. L’UMMC va enfoncer le clou au retour des vestiaires en démarrant le troisième quart-temps par un 5 à 17. Kursk peine, mais se sait dos au mur. Les joueuses vont tout donner pour inverser la tendance. L’ultime reprise est intense, la fin de match se joue sur des détails, et au final, Ekaterinbourg s’impose 91 à 94, balaye son adversaire pour remporter la série 3 à 0 et obtenir le titre.

Un nouveau titre, une semaine et demie après celui du finale Four d’EuroLeague Women. 

Au terme de ces trois matchs de finale, un cinq majeur a été élu. Sans grande surprise Maya Moore et Brittney Griner en font partie, au même titre que la MVP du Final Four, Emma Meesseman. L’équipe de Kursk est représentée par Sonja Petrovic et Maria Vadeeva.

Ekaterinbourg conserve ainsi son titre, titre que le club n’a plus lâché depuis la saison 2008-2009, le douzième pour le club. Kursk termine à la seconde place, Orenbourg complète le podium.

Le duo James Wade / Maya Moore remporte son troisième titre, après celui de WNBA l’été dernier, l’EuroLeague cette saison, maintenant le championnat russe est dans leur poche. Au final, faut-il avoir Maya Moore, James Wade où les deux pour être sur de gagner ? (Ahaha, Si vous avez la réponse, on est preneur).

À l'étranger Féminin Basket Féminin

Feed NBA 24/24