BCL – Preview du Final Four : Monaco en route pour le titre, l’AEK Athènes poussé par tout un peuple

Ce vendredi soir débute le Final Four de la BasketBall Champions League à Athènes, où l’AS Monaco jouera le titre. C’est l’occasion de se pencher sur les oppositions des demi-finale.

MHP Riesen Ludwigsburg vs AS Monaco BasketVendredi 4 mai, 17h30

Monaco a dominé toute la saison régulière de BCL et peut nourrir de fortes ambitions dans ce Final Four. Les hommes de Zvezdan Mitrovic n’ont perdu que deux matchs cette saison (16v-2d) et n’ont jamais enchaîné deux revers consécutif depuis la création de la BCL en 2016. En face, Ludwigsburg est l’équipe la moins côté médiatiquement mais est très dangereuse. Son jeu atypique avec beaucoup d’énergie peut poser de forts problèmes aux monégasques. Elle a du passer par le stade des qualifications afin de rallier la saison régulière et la voilà désormais dans le dernier carré (20v-4d depuis le début de la BCL en septembre 2017).

Le club de la Principauté a déjà une certaine expérience en BCL puisqu’il était présent à ce même stade de la compétition la saison passé. Les monégasques avaient échoué en demi-finale face à Banvit avant de se consoler avec une troisième place obtenue aux dépens de Venise. L’effectif a depuis été grandement modifié, il reste seulement Serguii Gladyr, Amara Sy et Bangaly Fofana (blessé depuis le début de la saison :

« Nous avons une toute nouvelle équipe, mais nous avons gardé les vieilles habitudes », a expliqué Zvedan Mitovic. « Nous essayons de battre tout le monde avec notre jeu d’équipe. Nous n’avons pas de superstars, mais nous demandons à nos joueurs de tout donner en défense. Ensuite, cela leur permettra de partir en contre-attaque et d’offrir un spectacle aux fans. »

Ludwigsburg sera quant à lui le premier club allemand à apparaître dans un Final Four. Les 20.000 spectateurs de l’OAKA Arena ne font pas peur aux troupes de John Patrick qui ont remporté leurs huit derniers matchs à l’extérieur. Un facteur montrant la capacité d’adaptation de Ludwigsburg.

En regardant au-delà des statistiques classiques, on s’aperçoit que l’AS Monaco n’accorde que 95.3 points à ses adversaires sur un total de 100 possessions, se classant ainsi numéro un de la BCL. Ludwigsburg possède également une très solide défense ne laissant ses adversaires inscrire 99.0 points sur 100 possessions (3ème de BCL). Cependant, le club allemand devra se passer de son meilleur contreur, Justin Sears, qui s’est blessé récemment dans le championnat allemand. Deux des meilleurs défenses de la BCL seront donc opposés sur cette demi-finale. Monaco est également la meilleure attaque de BCL avec 84.7 points marqués par match (51.2% aux tirs) et devra construire ses paniers autour de son jeu collectif qui fonctionne si bien depuis le début de la saison.

Christopher Evans (AS Monaco)

AEK Athens vs UCAM Murcia Vendredi 4 mai, 20h30

En 1968, l’AEK Athènes offrait le premier trophée européen à la Grèce. Les joueurs de Dragan Sakota ont l’opportunité de réaliser le même exploit… 50 ans plus tard. Évoluant à domicile, ils pourront bien évidemment compter sur le brûlant public de l’OAKA. Après l’élimination de l’Olympiacos et du Panathinaïkos en quart-de-finale de l’Euroleague, l’AEK est le dernier club grec en course dans une compétition européenne. Les espagnols d’UCAM Murcia n’ont pas à se cacher puisqu’ils se sont imposés dans deux des salles les plus chaudes de la BCL. Ils ont fait tomber le champion en titre, Tenerife, en huitième-de-finale et se sont payer le scalpel des turcs du Pinar Karsiyaka en quart.

La rebond sera sûrement la clef de cette opposition. En effet, les vainqueurs de la Coupe de Grèce se situent 13ème de la BCL en ce qui concerne le rebond défensif (25.9) alors que Murcia gratte près d’un rebond sur trois après ses shoots manqués (32.4%). Les espagnols devront avant tout contrôler les actions d’éclats et le jeu up-tempo des attaquants locaux. Plus facile à dire qu’à faire car Kevin Punter, Manny Harris, Dusan Sakota et Mike Green sont tous capables de prendre le match à leur compte.

Murcia sera outsider face à l’AEK pour sa première apparition au Final Four de BCL. Pour autant, les hommes de Ibon Novarro ne comptent pas se laisser faire et espèrent bien venir gâcher la fête à Athènes :

« Nous sommes impatients de jouer contre les hôtes, devant des supporters en folie qui apporteront certainement beaucoup d’énergie à la salle », a confié Vitor Benite, le capitaine de Murcia. « Nous sommes des perdants depuis le début de la saison, et c’est une bonne position pour nous. Je vais continuer à dire que nous sommes les outsiders, peut-être que cela met un peu de pression sur l’équipe locale. »

Manny Harris (AEK)

 

Les vainqueurs se qualifieront pour la finale prévue le dimanche 6 mai à 20h30, tandis que la troisième place se jouera plus tôt, à 17h30, le même jour.

Source : BCL

A lire également : Les raisons d’espérer pour Monaco au F4 de BCL

Publicité

Dernières actualités