Publicité

Pro B – Orléans : La colère de Germain Castano envers les arbitres !

Après la défaite de son équipe face à Roanne, le coach de l’OLB avait quelques mots à dire.

Orléans joue le haut du classement en Pro B afin de retrouver la Jeep Élite. Actuellement 3ème avec 24 victoires pour 7 défaites, l’équipe n’a pas réalisé une bonne opération ce vendredi pour le compte de la 31ème journée. Opposé à Roanne son adversaire au classement, l’équipe de Germain Castano s’est incliné 74 à 72 à la Halle André Vacheresse. Lors de la rencontre, un fait de jeu va particulièrement énerver le coach de l’OLB. C’est ce que nous rapporte le journal La République du Centre. A deux minutes de la fin de la rencontre, la balle sort du terrain après qu’Alex Abreu ait tenté de passer son adversaire. Sauf que c’est bien le joueur de Roanne qui touche la balle du genou. La Chorale effectuera ensuite la remise en jeu…

Après le match, Germain Castano a parlé ouvertement de l’arbitrage en Pro B. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas utilisé de filtres. Extraits :

« Ce n’est pas parce qu’on joue à domicile qu’on doit gagner ! »

« Tout le monde dit que la ProB est une magnifique division. C’est une des meilleures D2 en Europe. Mais, je peux vous dire un truc, c’est que le niveau de l’arbitrage en ProB, il est faible. Et je ne parle pas que de ce match »

« Même s’il y a eu plein d’incohérences sur le dernier quart-temps. La première chose, c’est que les arbitres doivent laisser les joueurs décider du match. Il y a des fautes dans le quatrième quart-temps sifflées d’un côté et pas de l’autre ! Je ne pleure pas. Je constate. Moi, je regarde deux matches de ProB par jour. On a beau me dire ce qu’on veut, le niveau de l’arbitrage est faible. Et il n’y a pas que moi qui pense ça. Et on va dire Castano pleure. Non, je ne pleure pas ! Mais, demandez à d’autres coaches de ProB ! »

« On ne peut pas communiquer avec les arbitres ! Et encore, j’ai connu pire que dans ce match. Pourquoi on ne peut pas communiquer avec eux ? Nous, on fait des dizaines de choix pendant les matches. Quand on se trompe, on en paye les conséquences. Eux, c’est pareil. Quand ils font des mauvais choix, c’est aussi nous qui en payons les conséquences. Donc, au moins pour cette raison-là, ils ont le droit de venir nous parler. Je parle du niveau global de la ProB qui est très, très mal arbitrée.C’est fatigant. »

Des mots forts qui pourraient lui porter préjudice, même si le coach semble dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Après cette défaite, Orléans est rejoint au classement par Roanne…

 

En direct : toute l'actu NBA