Publicité

NBA – Joel Embiid, chambreur et chambré

Chambreur absolu, Joel Embiid n’est jamais le dernier quand il s’agit de tenter de destabiliser ses adversaires. Mais attention au retour de bâton !

Trash-talking. Voilà un groupe de mots qui sonne si bien aux oreilles de tout amateur de NBA. Depuis maintenant de nombreux mois, Joel Embiid est devenu l’une des références du genre dans la ligue. La série face à Boston ne faisant pas exception. Toujours partant pour envoyer quelques petits mots doux au visage de ses adversaires, le camerounais ne s’est pas gêné cette nuit face à Marcus Morris. Mais l’intérieur des Celtics l’a calmé d’un simple geste, mimant un 3-0 avec sa main droite, pour lui rappeler le score de la série.

https://twitter.com/ParlonsNBA/status/993645215885021184

Bon… pour le match 5, Morris devra cette fois passer au 3-1, puisque les Sixers ont finalement remporté leur premier match de la série. Mais en tous cas, Embiid fait encore preuve de son immense culot, en osant trashtalker à 0-3. Mais ce n’est pas tout, en première mi-temps, le pivot s’est également vu impliquer dans un accrochage avec Terry Rozier qui a valu une technique aux deux joueurs :

Un épisode qui l’a évidemment fait réagir en conférence de presse :

Il a essayé de me frapper deux fois. Mais c’est dommage, il est tellement petit qu’il a pas réussi à atteindre mon visage.

Lorsqu’on regarde les images, on ne voit pas à quel moment Terry Rozier tente d’envoyer deux coups de poing à Embiid, mais l’intérieur des Sixers se devait d’en rajouter pour trouver la vanne qu’il fallait.

Si certains trouvent qu’il en fait un peu trop, Joel Embiid a au moins le don de nous divertir autant par son jeu que par son attitude. Et avouons-le, un joueur qui ose trashtalker même en mauvaise posture, c’est assez rare pour être souligné.

 

NBA 24/24 Philadelphia 76ers

En direct : toute l'actu NBA