Après leur carrière, nombreux sont les joueurs à vouloir rester dans l’univers basket, et Kevin Durant compte bien en faire autant.

Si à 29 ans Kevin Durant est encore très loin de la retraite, cela n’empêche pas le joueur des Warriors de prévoir son futur. Son contrat avec Nike, divers sponsors, KD prépare déjà le terrain pour son après carrière. Certains joueurs aiment devenir coach, GM, consultant, ou rêve parfois devenir propriétaire d’une franchise NBA. Durant ne se le cache d’ailleurs pas, c’est dans cette dernière catégorie qu’il veut figurer. Un problème tout de même : l’argent.

J’aimerais avoir autant d’argent. C’est assez fou. Évidemment, la partie financière va être la partie la plus compliquée. J’ai fait partie de deux très bonnes organisations. Je connais le jeu de l’intérieur et de l’extérieur. Et j’ai la sensation que ces franchises NBA peuvent changer des vies. Elles changes les villes. J’aimerais faire ça. Tous les aspects de posséder une équipe, j’aimerais beaucoup être impliqué dedans – de la partie financière et marketing à la partie construction et du coaching.

Vous vous en doutez, avec 25 millions à l’année cette saison et un deal signé en 2014 pour 300 millions de dollars avec Nike, Kevin Durant n’est pas vraiment à plaindre niveau argent. Mais depuis des années, la NBA ne cesse de s’accroître, comme la valeur des franchises. Pour rappel, les Houston Rockets ont par exemple été vendus l’année passée pour pas moins de 2.2 milliards de dollars.

Comme un certain LeBron James, Kevin Durant va donc devoir faire parler ses talents d’homme d’affaires pour espérer un jour acquérir sa propre franchise.

Source : ESPN