NBA – Flashback #32 : Alvan Adams, le rookie qui a démoli les Celtics lors du Game 3 des Finales 76

BOSTON – 1976: Alvan Adams #33 of the Phoenix Suns boxes out against Dave Cowens #18 of the Boston Celtics during a game in the 1976 NBA Finals at the Boston Garden in Boston, Massachusetts. The Boston Celtics defeated the Phoenix Suns 4-2 and won the the 1976 NBA Championship. NOTE TO USER: User expressly acknowledges and agrees that, by downloading and or using this photograph, User is consenting to the terms and conditions of the Getty Images License Agreement. Mandatory Copyright Notice: Copyright 1976 NBAE (Photo by Dick Raphael/NBAE via Getty Images)

Vous ne connaissez certainement pas son nom, et pourtant, il est l’un des plus grands joueurs de l’histoire des Suns. Alvan Adams, intérieur de 2m06, débarque en NBA en 1975, et dès sa première année, il explose les statistiques et mène Phoenix vers les Finales NBA. Lors du 3e match face à Boston, le 30 mai 1976, ce dernier prend littéralement feu et permet à son équipe de remporter une victoire de poids.

 

Inscrit à la draft 1975 après trois saisons passées à l’Université d’Oklahoma, Adams est choisi en 4e position par les Suns. Celui-ci pouvait en effet se targuer d’avoir effectué l’un des passages les plus impressionnants chez les Sooners, en ayant notamment décroché le record du nombre de double-double en une saison (21 en 26 matchs) ou encore en sortant une prestation à plus de 40 points et 20 rebonds ! C’est tout logiquement qu’il rejoint l’Arizona, puisqu’il y retrouve le coach de ses deux premières saisons à Oklahoma, John MacLeod.

Il obtient de suite une place de titulaire en l’absence d’un pivot de choix à Phoenix, et compile de très bonnes statistiques pour son année rookie : 19 points, 9,1 rebonds, 5,6 passes, 1,5 interceptions et 1,5 contres de moyenne, ça se respecte. Malgré une saison régulière collective mitigée pour les Suns, qui terminent avec un bilan de 42 victoires et 40 défaites et obtiennent une 3e place de la conférence Ouest, ils parviennent à accéder aux Finales NBA après avoir éliminé les Sonics en 6 matchs puis les Warriors au terme des 7 rencontres.

Cependant, ce sont les grands Celtics qui viennent s’interposer sur la route des coéquipiers d’Adams. Jo-Jo White et sa troupe remportent les deux premières oppositions au Garden, et se dirigent donc dans l’Arizona Veterans Memorial Coliseum avec un avantage certain. Les Suns se doivent de réagir, et le font admirablement grâce à leur pivot rookie. Ce dernier inscrit à l’occasion du troisième match 33 points (à 14/25 au tir) et ajoute 14 rebonds pour venir à bout de Boston (105-98). Il déploie tout son arsenal offensif à l’occasion de cette rencontre : jeu au poste, tir dans le périmètre, passes de génie pour un intérieur, lutte au rebond dans la raquette adverse… Dave Cowens ne peut rien faire face à la fougue du jeune joueur.

Les Suns remporteront également le match 4, mais s’inclineront finalement en 6 rencontres avec les honneurs. Alvan Adams ne délivrera de son côté pas la carrière de grande star qui lui était promise, et prendra sa retraite en 1988. Il détient cependant à cette heure le record de minutes et de matchs disputés sous le maillot de Phoenix, ainsi que le plus grand total de rebonds et d’interceptions. Son numéro 33 trône enfin toujours dans les cieux de la Talking Stick Resort Arena.

NBA 24/24 NBA Flashback

Publicité

Dernières actualités