Jeep® Élite – Le Mans égalise et prend une option

Au terme d’un match 2 intense et riche en tensions, le MSB s’est imposé au Rhénus et peut espérer finir le travail à la maison…

Le dix premières minutes étaient similaires au premier match. Une équipe strasbourgeoise concentrée et responsable, qui a réussi à contenir les Manceaux, afin de prendre l’avantage à la fin du premier quart-temps (21-19). La suite est différente. Jusqu’à la mi-temps, Strasbourg n’y arrive plus (seulement 6 points inscrits dans le deuxième quart-temps). Le Mans active alors le mode « Playoffs » et prend l’avantage à la pause (27-36) grâce à une adresse remarquable (63% aux tirs). Au retour des vestiaires, les esprits s’échauffent et l’on retrouve du trashtalking à, quasiment, toutes les possessions (Justin Cobbs vs Damien Inglis principalement). Le troisième quart-temps suit son court et l’écart se maintient à 10 points (48-58). Pour les dix dernières minutes de ce match 2, les Manceaux ne vont pas céder à la panique malgré les offensives multiples strasbourgeoises, en manque d’adresse ce samedi soir (35% aux tirs). Emmenés par un très grand Romeo Travis (23 points, 11/16 aux tirs, 5 rebonds et 24 d’évaluation), habitué de la salle (deux dernières saisons sous le maillot de la SIG), les hommes d’Eric Bartecheky s’imposent 80 à 71 en terre alsacienne et peuvent à présent espérer conclure cette série en remportant les deux prochains matchs chez eux, à Antarés (mardi et jeudi, à 20h45).

En conférence de presse, Eric Bartecheky, coach du Mans, préfère rester vigilant vis-à-vis de l’armada strasbourgeoise :

 On a fait des ajustements par rapport au premier match. On a donné moins de shoots ouverts. Malgré les rapprochés de Strasbourg, on a gardé la dizaine de points d’avance qu’on avait acquis dans le deuxième quart-temps. Ce n’est pas fini et il faut s’attendre à ce que Strasbourg réagisse. C’est l’histoire d’un match et nous ne sommes qu’à 1 partout…

C’est peut-être l’année de la résurrection pour Le Mans, auteur d’une saison 2016/2017 très décevante (fin d’une série de 20 qualifications consécutives en Playoffs à cause de sa 12ème place). Pour en être sûr, les Sarthois devront mettre le feu à Antares, comme ils l’avaient fait contre Villeurbanne en quart de finale…

 

écrit par Tom Vannier

Betclic Elite

Toute l'actu NBA