Jeep® ÉLITE – Le Mans bat Monaco et décroche le titre de Champion de France !

Le Mans succède à Chalon en s’emparant du titre de Champion de France, au terme d’une cinquième manche complètement folle face à Monaco. 

Pourtant, la partie n’avait pas si bien commencé pour le MSB qui était mené 10-0 dès la 3e minute de jeu. Il faut attendre près de quatre minutes pour voir les manceaux inscrire leurs premiers points. Les monégasques déroulent et réussissent tout ce qu’ils entreprennent en attaque. Ils parviennent à prendre jusqu’à onze points d’avance à la fin de la première période (28-17). En début de second quart-temps, Le Mans s’adapte défensivement et profite de la très belle entrée de Yannis Morin pour revenir doucement dans le match (35-30 à la 16e minute). De son côté, Monaco manque les occasions pour virer en tête et s’assurer un petit matelas d’avance. A la mi-temps, les hommes de Zvezdan Mitrovic ne mènent que de quatre petits points (39-35).

Roméo Travis est élu MVP des Finales (image lemainelibre.fr)

Au retour des vestiaires, le club sarthois opère un nouveau rapproché et prend même les commandes au tableau d’affichage pour la première fois du match (42-43 à la 23e minute). La guerre de tranchés débute entre les deux finalistes de la dernière Leaders Cup. Nul ne veut laisser échapper ce match ô combien important. La Roca Team parvient à reprendre l’avantage à la toute fin du troisième acte sur un dunk d’Elmedin Kikanovic (56-55). Dans les dix dernières minutes de la saison de Jeep® ÉLITE, Le Mans mène la danse et maintient l’équipe de la Principauté derrière au score. Cette dernière montre ses limites en produisant un basket très pauvre offensivement, bien loin de ses normes par rapport à la saison régulière. Antoine Eito offre le plus gros écart du match en faveur du MSB sur un big shot au delà des 6m75 (63-71 à la 38e minute). Alors que le match semble plier, Monaco continue d’y croire et réussit à revenir à deux maigres points grâce à Paul Lacombe (74-76 à 11 secondes du buzzer). Le MSB a alors la balle en main en zone avant mais Chris Lofton sort en touche et perd le ballon. Paul Lacombe a la possibilité d’égaliser et d’emmener le match en prolongations mais manque son lay-up (score final : 74 à 76) Le Mans est déclaré Champion de France !

Justin Cobbs a été le métronome du MSB avec 16 points et 6 passes décisives. Il termine meilleur marqueur de son équipe devant les 14 unités de Roméo Travis qui a été élu MVP des finales pour ses belles performances sur les cinq manches. Eric Bartéchéky a aussi pu compter sur l’apport de Yannis Morin facteur X de la partie avec 8 points, 6 rebonds et 3 interceptions. Du côté monégasque, Paul Lacombe a été vaillant avec 21 points, 6 rebonds et 4 passes décisives mais le titre de Champion de France ne lui sourit pas cette année non plus.

Le Mans a réalisé l’exploit de venir s’imposer sur le Rocher lors de l’épilogue des finales de Jeep® ÉLITE (74-76) pour décrocher le cinquième titre de Champion de France de son histoire. Les manceaux, 3ème de la saison régulière, ont montré du cœur tout au long des playoffs. Ils ont éliminé l’ASVEL en quart-de-finale puis Strasbourg en demi-finale avant de s’emparer du titre contre Monaco. De son côté, la Roca Team qui semblait taillée pour remporter Jeep® ÉLITE, a fléchit dans ces finales. Elle se retrouve victime de la malédiction des équipes vainqueurs de la saison régulière qui ne remportent plus le titre depuis Cholet et la saison 2010-2011.

A lire également : Ekene Ibekwe dans le viseur de Levallois

France / Europe Jeep Elite

Les dernières actualités