NBA – Relation réparée entre les Knicks et Kristaps Porzingis

New York Post

Après les miettes laissées par Phil Jackson, Steve Mills avait du boulot pour convaincre Kristaps Porzingis que tout cela était désormais derrière lui. Le nouveau président des Knicks l’assure depuis, le Letton est en accord avec le projet et il est ravi d’être à New York.

Les Knicks et Kristaps Porzings vont-ils enfin pouvoir prendre un nouveau départ ? Après des premières saisons compliquées dues à la gestion de Phil Jackson, Porzingis a parfois eu des doutes. Agacé, énervé, l’ancien dirigeant des Knicks voulait même trader l’intérieur et a presque réussi sa mission avec les Suns. Le Letton avait zappé l’an dernier la réunion de fin de saison, laissant place aux rumeurs.

Depuis le successeur de Phil Jackson, Steve Mills, a forcément eu du boulot pour réparer les erreurs de son prédécesseur. Mills fait tout pour convaincre Porzingis et le rassurer, et cela a visiblement fonctionné. Interrogé par Stephen A. Smith, le président des Knicks n’a jamais été inquiet par une potentielle demande de trade à la manière de Kyrie Irving ou Kawhi Leonard.

Non. Nous avons travaillé très durs pour réparer cette relation. Pour Scott (Perry, le GM), et moi, cela s’est passé avec son frère, Janis, qui est également son agent. Nous avons dû lui faire comprendre que Kristaps faisait partie du groupe et dans quelle direction nous allions avec l’équipe.

Nous avons communiqué avec lui tout le temps. Nous savons qu’il aime la direction où nous allons. Je pense que vous pouvez le voir via ses tweets et les réseaux sociaux, et notre conversation avec lui. Il est de retour avec nous vers notre destination et nous sommes heureux concernant le futur.

Développer Kevin Knox dans les meilleures conditions, voilà l’un des objectifs des Knicks la saison prochaine. (New York Post)

Actuellement en Lettonie pour poursuivre sa rééducation, Kristaps Porzingis devrait manquer la majorité de la prochaine saison NBA et ne devrait pas revenir avant 2019. David Fizdale, le nouveau coach des Knicks, doit toujours rendre visite à son intérieur en Lettonie et cela devrait se faire une fois la summer league terminée.

Pour l’absence précise de Porzingis, difficile d’être précis. C’est une blessure extrêmement longue et compliquée et chaque joueur peut réagir différemment. Steve Mills a déjà précisé il y a quelques semaines qu’on devrait en savoir plus au cours du mois de septembre, une fois Porzingis de retour pour connaître son indisponibilité un peu plus en détails. Le président reste mesuré dans ses propos, expliquant que son intérieur pourrait jouer la saison prochaine, même si la franchise New-Yorkaise n’exclut pas de le mettre au repos toute la saison.

L’occasion pour Mills de faire également le point sur le futur de la franchise. Comme attendu, New York devrait se montrer calme au cours de la prochaine free agency et devrait viser l’été 2019 pour tenter d’attirer Kyrie Irving notamment.

Notre objectif est de ranger la maison. Développer les fondations. Si nous signons des joueurs cet été, ce sera un deal d’un an pour avoir la place pour un contrat max l’été prochain.

Les Knicks semblent se montrer patients et disciplinés, une première depuis longtemps pour une franchise qui a souvent voulu brûler les étapes pour arriver au sommet. Avec Ntilikina et notamment Knox, New York veut reconstruire tout doucement.

Le ton est donné et l’année sera calme à New York, avant probablement de revenir fort l’été prochain.

Les dernières actualités