NBA – Isiah Thomas : « Cette génération utilise les avantages de la free-agency pour créer ses propres équipes »

NBA - Isiah Thomas : « Il y a toujours eu des superteams en NBA »
NBA – Isiah Thomas : « Il y a toujours eu des superteams en NBA »

Interrogé par L’Équipe, l’ancien All-Star s’est confié sur la tendance actuelle de la NBA à composer des super équipes. Pour lui, il ne s’agit pas d’une nouveauté dans la ligue. 

Entre le transfert de LeBron James aux Lakers et surtout l’arrivée de DeMarcus Cousins aux Warriors, la NBA confirme plus que jamais sa tendance à vouloir construire des superteams. Pourtant, pour Isiah Thomas, cela n’a rien d’actuel. Il explique qu’à l’époque, certaines franchises construisaient déjà ces « équipes de monstres ». Cependant, il précise pour L’Équipe que désormais, ce sont les joueurs qui battissent ces équipes, et non les dirigeants. 

« Mais il y a toujours eu des équipes monstrueuses, des superteams, en NBA. Quand je jouais contre les Celtics à mon époque, je les voyais comme une superteam, des monstres, avec Larry Bird, Dennis Johnson, Kevin McHale, Danny Ainge… Et les Lakers avec Magic, Kareem Abdul-Jabbar, James Worthy, Bryon Scott, Michael Cooper… C’éaient pas des superteams, ça ? Donc, ces équipes-là ont toujours existé. 

La différence aujourd’hui, c’est qu’au lieu d’être construites et conçues par les propriétaires et les general managers, ce sont les joueurs qui les créent. Cette génération de joueurs utilise la règle et les avantages de la free-agency pour créer ses propres équipes. Et parce que ce sont les joueurs qui construisent ces énormes équipes, qui en ont le pouvoir, on dirait que les gens ont un problème avec ça.

J’aime ce que font ces joueurs, et ce qu’ils sont en train de créer. Car ils utilisent tous les outils à leur disposition, ce que le système leur autorise – ils n’enfreignent aucune règle – pour maximiser leurs bénéfices, décider avec qui et où ils veulent jouer. »

Le constat s’applique notamment à DeMarcus Cousins qui a choisi de baisser son salaire pour pouvoir intégrer une superteam et accroître la domination des Warriors dans la ligue. Une vision bien différente de celle qui se propage sur les réseaux sociaux depuis une petite semaine. 

NBA 24/24

Toute l'actu NBA