Les Rockets engagent l’ailier de 22 ans, après un début de carrière poussif.


Le « Kevin Durant » brésilien. C’est par ces mots que Bruno Caboclo avait été appelé au moment de sa draft en 2014. Malheureusement, son manque de maturité lui fera défaut et le joueur ne parviendra pas à se faire une place en NBA.

Malgré ça, les Rockets ont tout de même décidé de miser sur le joueur, lui qui n’a sans doute pas encore exploité tout son potentiel. D’après ESPN, Houston lui offrirait cette chance via un contrat « Exhibit 10 » en l’invitant au prochain training camp. En revanche, selon The Athletic, la franchise doit se séparer du contrat de R.J. Hunter.

Drafté à 18 ans en 20ème position par les Raptors, Bruno Caboclo n’a jamais satisfait les espérances placées en lui. Son manque d’éthique au travail ne lui a jamais permis de s’installer en NBA. Passé également par les Kings après quatre saisons décevantes avec les Raptors, le constat sera identique. Il évoluait la saison passé en G-League avec les Raptors 905 et tournait à 14.2 points, 6.4 rebonds, 1.3 passe et 1.3 interception en 30.2 minutes.

Si cette arrivée fait le bonheur de Caboclo, R.J. Hunter voit son contrat coupé avec les Rockets. Choisi en 28ème position de la draft 2015 par les Celtics, l’arrière de 24 ans n’était resté qu’une saison à Boston. Celui qui affichait récemment son ambition d’intégrer long-terme l’effectif de Mike D’Antoni, n’aura donc pas l’occasion de le faire.

Pour R.J Hunter il faudra encore patienter en G-League avant de pouvoir retourner en NBA. En ce qui concerne le jeune Bruno Caboclo, à lui de montrer un bien meilleur visage s’il souhaite intégrer l’effectif des Rockets la saison prochaine.

À lire également : « Then Vs. Now » : Ces montages à la croisées des époques