Reggie Miller a 53 ans aujourd’hui. Son illustre carrière à Indiana lui a valu de nombreuses récompenses et une place bien méritée au Hall of Fame. Lors de son intronisation au temple de la renommée en 2012, il lançait d’ailleurs une pique à Michael Jordan. Quoi de plus normal, après 18 années passées à le titiller sur les parquets…


Face à Michael Jordan, il y a deux catégories de personnes. Ceux qui s’écrasent, et ceux qui défient. Et parmi ceux qui défient, très rares sont ceux capables de vraiment déranger His Airness. A ce jeu-là, Reggie Miller était peut-être bien le plus fort. Jamais effrayé par MJ, l’artilleur des Pacers n’a jamais reculé face au GOAT en près de 2 décennies de combat dans la conférence Est. Nous avons sélectionné pour vous 3 moments qui illustrent la rivalité entre Reggie et Jordan.

#3

Le rookie (bien trop) confiant

Dès sa première saison dans la ligue en 1987-88, Reggie Miller n’a, comme souvent, pas su se taire, et il l’a reconnu lorsqu’il a raconté la scène sur le plateau de Jimmy Kimmel. Opposé avec ses Pacers aux Bulls de MJ, Miller sort une bonne première mi-temps, limitant Jordan à 4 petits points tout en en inscrivant 12. Mais sur le chemin du retour aux vestiaires, au lieu de rester dans son match, Reggie s’égare et chauffe MJ : « Tu te prends pour qui ? C’est ça, le grand Michael Jordan ? ». Le bilan à la fin du match : 12 points pour Miller, 44 pour Jordan. En quittant le parquet, le numéro 23 des Bulls enfonce le clou :

« Assure-toi de ne plus jamais parler comme ça au Jésus noir »

#2

Bagarre et éjection

Quelques années plus tard, en 1993, Reggie Miller est un joueur accompli et Michael Jordan un champion en NBA. Lors d’une nouvelle affiche entre Indiana et Chicago, le Pacer profite d’un panier facile en contre-attaque pour venir percuter MJ avant de repartir en défense. Sa Majesté voit rouge et fonce sur Miller avec la ferme intention d’en découdre. Jordan assène même une droite à Reggie. Une fois la confusion retombée, les arbitres rendent leur verdict, et le joueur d’Indiana est expulsé. Pas Michael. Et ouais, on touche pas à Jojo.

#1

Buzzer-beater sur le nez de MJ

C’est l’épisode le plus marquant de la rivalité entre Reggie Miller et Michael Jordan. Si les 2 hommes auront encore de belles batailles au crépuscule de leur carrière, les finales de conférence 1998 restent LE moment marquant. Alors que les Bulls vieillissants sont en quête de leur 2ème three-peat, les Pacers coachés par Larry Bird opposent une résistance exceptionnelle à la troupe de Phil Jackson en finale de conférence. Lors du Game 4, dans les ultimes secondes du match, Reggie Miller se débarrasse de Ron Harper et vient bousculer Jordan. Pas de faute. Démarqué, l’assassin jaune et bleu fait ficelle de loin. Game pour Indiana. De nombreuses années, plus tard, Miller reconnaitra : « J’avoue, Mike. J’ai poussé ».

Malgré cela, les Bulls finiront par l’emporter, mais il leur aura fallu 7 matchs pour se débarrasser du poison Reggie Miller et de ses coéquipiers. Miller reste à ce jour l’un des adversaires les plus coriaces que Jordan ait rencontré, capable à tout instant de se faufiler dans sa tête. Et ça, c’est gros respect.

A lire également : Reggie Miller, son palmarès