Alors qu’il n’a plus foulé les parquets NBA depuis le 15 mars 2014, Andrew Bynum fait beaucoup parler de lui ces derniers jours. Et pour cause, l’ex-future star des Lakers tenterait d’effectuer son retour dans la Grande Ligue. Malheureusement pour lui, un certain Paul Pierce ne semble pas vraiment optimiste vis-à-vis du comeback du double champion NBA.


À l’époque, il fallait être aveugle pour ne pas voir qu’Andrew Bynum avait tout ce qu’il fallait pour faire partie du gratin du basket américain. Sélectionné par les Lakers au 10ème spot de la draft 2005, le natif du New Jersey débarquait directement de son lycée de St. Joseph, à seulement 17 ans. Ainsi, en novembre 2005, il devenait le plus jeune joueur de l’histoire à participer à un match NBA, seulement 6 jours après son dix-huitième anniversaire. Un record qui ne risque pas de tomber.

Après un All-Star game ainsi qu’une All-NBA team durant la saison 2011-12, et surtout deux bagues avec les Lakers, Bynum a été fauché en plein envol par LE fléau du sport en général … les blessures, particulièrement au niveau du genou. À 26 ans, et après une saison 2013-14 de galère, sa santé l’obligeait à quitter prématurément les parquets de la Ligue.

En revanche, le pivot a récemment fait parler de lui sur les réseaux sociaux par l’intermédiaire de vidéos le montrant travailler physiquement en vue d’un retour possible en NBA. Son comeback a ainsi été l’un des sujets de discussion de l’émission d’ESPN, The Jump : (début à 3 minutes 33 pour Bynum)

Paul Pierce, qui participait à l’émission, a donc réagit à cette rumeur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la légende des Celtics n’est pas très optimiste au sujet du retour de l’ancien des Lakers, loin de là :

C’est du vent. Je vais vous dire pourquoi. Le Bynum qu’on connaissait avant qu’il ne parte, ce qu’il fait, ne s’applique pas au jeu actuel. C’était un joueur dos au panier qui ne pouvait pas vraiment shooter, et ça, le basket d’aujourd’hui ne le permet plus. Je veux dire, j’ai plus de chances qu’Andrew Bynum de revenir en NBA.


Brutalement honnête, la vérité sort probablement de la bouche de The Truth. En tout cas, son point de vue renforce l’idée que le small-ball et le rythme actuel des matchs ne permet plus à des joueurs comme Andrew Bynum de performer.

Aujourd’hui âgé de 30 ans, un retour du joueur passé par Los Angeles, Cleveland et Indiana n’est pas totalement à mettre de côté tant son toucher, son footwork et son expérience pourrait intéresser une bonne poignée de franchise. Est-ce que l’une d’entre elles sera cependant prête à risquer de le signer ? L’avenir nous le dira, mais ce ne sera vraisemblablement pas sur les conseils de Paul Pierce.

À lire également : Les Raptors invitent Kyle Conllinsworth au training camp