C’est désormais officiel : le Storm de Seattle est sacré champion pour la troisième fois de son histoire. Breanna Stewart, MVP des Finales et de saison régulière, n’aura finalement eu besoin que de 3 saisons pour mener ses coéquipières au titre. 


Si vous vous demandez ce qu’est une affaire rondement menée, ne cherchez plus, Seattle en a donné la meilleure définition. Dans ces Finales WNBA (au meilleur des 5 matchs), Sue Bird, Breanna Stewart et leurs coéquipières n’auront laissé absolument aucune chance aux Mystics d’une Elena Delle Donne souffrante d’une ecchymose osseuse depuis les demi-finales.

Battue par le Storm sur le score de 98-82 et sweepé 3-0 dans la série, la franchise de Washington n’aura eu absolument aucune chance de s’imposer. La MVP des Finales et de la Ligue, aura marqué 30 points dans cette ultime rencontre de l’année. À la mi-temps, Seattle menait déjà de 16 points avant que le Mystic ne revienne à 5 longueurs avec un peu plus de 6 minutes à jouer. Il n’en fallait pas plus pour qu’un 3-points de la meilleure joueuse du Storm, et un stop défensif sur l’action suivante ne viennent asséner un coup fatal à toute la ville de Washington.

Naturellement, Breanna Stewart a réagi au sacre de son équipe :

Seattle mérite de récupérer ce trophée. Nous savions à quel point ce troisième match était important, évidemment, jouer à l’extérieur est compliqué, mais nous savions qu’on pouvait en finir et nous voulions le faire aujourd’hui. On en pouvait plus d’attendre de ramener le trophée à la maison. 


Sue Bird, doyenne de la Ligue et héroïne des playoffs, s’est notamment exprimé sur sa coéquipière :

Je pense qu’en débutant la saison, elle a vraiment changé d’état d’esprit. Elle a eu des objectifs, des objectifs précis. Bien sûr, elle a aussi eu des aspirations personnelles, mais je pense qu’elle savait que remporter le titre de MVP, être dominante, allait impacter l’équipe de manière positive, et probablement nous mener où nous en sommes aujourd’hui.

Malgré le sweep et la défaite, le futur semble radieux à Washington. Ariel Atkins sort d’une très bonne saison rookie et est déjà capable de prendre les choses en main. Après les titres de 2004 et 2010, Seattle renoue avec le succès et redevient une place-forte de la WNBA en offrant des playoffs et des Finales de très haut niveau. Chapeau les artistes. 

A lire également : Les stars NBA réagissent à la performance XXL de Sue Bird