Chaque année, les médias américains réalisent des classements de joueurs en vue de la saison à venir, que ce soit par poste ou général. Sports Illustrated ne déroge pas à la règle, et vient de révéler les dix premiers de son Top 100 annuel.


Toujours subjectifs et sujets à la polémique, les classements de joueurs réalisés avant le début de la saison par les médias américains déchaînent souvent les passions. Si certains préfèrent réaliser un classement par poste, d’autres médias, comme Sports Illustrated, publient un classement général regroupant les meilleurs joueurs de la Ligue pour la saison à venir. En l’occurrence, c’est un Top 100 qui a été compilé par Ben Golliver et Rob Mahoney. Ce vendredi, les auteurs ont partagé les dix premiers de leur classement.

Sans grande surprise, c’est LeBron James qui trône à la première place. À bientôt 34 ans, le King reste toujours l’un des joueurs les plus dominants de la Ligue, après avoir conclu la saison 2018 sur une huitième participation consécutives aux Finales. Il est talonné par Kevin Durant, double MVP des Finales en titre, et son coéquipier Stephen Curry. Lauréat du trophée de MVP de la saison régulière la saison passée, James Harden échoue au pied du podium. Preuve de la domination sans partage de la conférence Ouest sur la conférence Est, c’est Anthony Davis qui complète un top 5 vierge de joueurs évoluant sur la côte Atlantique. Avec le départ de James, le titre honorifique de meilleur joueur de l’Est revient à Giannis Antetokounmpo, sixième, juste devant Russell Westbrook. Chris Paul, Joel Embiid et Jimmy Butler complètent le top 10.

Premier Français au classement : Rudy Gobert. Le pivot du Jazz prend une très belle 14eme place, devant des joueurs comme Damian Lillard (15eme), Kyrie Irving (17eme) ou encore Karl-Anthony Towns (19eme). Il faut ensuite attendre Nicolas Batum, en 73eme position, pour retrouver la trace d’un Français. Evan Fournier est 92eme. Ce sont les trois seuls Bleus représentés dans le classement.

En ajoutant Draymond Green (13eme) et Klay Thompson (22eme), les Warriors sont l’équipe avec le plus de joueurs dans le premier quart du classement. Les doubles champions en titre devancent, dans cette catégorie, les Celtics d’Horford (16eme), Irving (17eme) et Hayward (25eme). Les hommes de Brad Stevens sont les seuls à réussir l’exploit de placer la totalité de leur cinq majeur dans la première moitié du classement (Tatum est 39eme, Jaylen Brown 47eme). Rockets, Thunder, Timberwolves et Raptors sont les quatre autres franchises à placer deux joueurs dans un Top 25 où seize équipes sont représentées.

Toutes les équipes ont réussi à placer au moins un joueur dans le Top 100 de Sports Illustrated… sauf les Kings. Les Bulls, grâce à Lauri Markkanen (84eme), les Hawks avec Kent Bazemore (91eme) et les Nets avec DeMarre Carroll (95eme) se glissent de justesse dans le classement. Les Cavaliers de Kevin Love (31eme) et les Knicks de Kristaps Porzingis (52eme) sont les deux autres franchises avec un seul représentants. De l’autre côté du spectre, ce sont à nouveau les Warriors et les Celtics qui sont les mieux représentés, avec six joueurs chacun. Houston, Philadelphie, Toronto, Minnesota et Denver les talonnent avec cinq joueurs cités.

Comme chaque année, le top 100 proposé par Sports Illustrated fera débat. Pourquoi Cousins est-il 68eme alors que Gordon Hayward est 25eme ? Comment James Harden, MVP en titre, ne peut-il pas être sur le podium ? Comment Carmelo Anthony, Isaiah Thomas ou Tyreke Evans peuvent-ils être écarté du classement ? En regardant ce Top 100, plusieurs joueurs trouveront sans doute une forme de motivation pour la saison à venir.

À lire également : Isaiah Thomas : « Je suis l’un des meilleurs joueurs au monde »

(Via Sports Ilustrated)