Depuis son arrivée à la tête des Warriors en 2014, Steve Kerr dispose d’un roster (vraiment) bourré de talent. L’arrivée de Kevin Durant n’a évidemment pas arrangé les choses pour les adversaires de Golden State, mais s’il y en a un qui incarne l’outrageuse domination de son équipe : c’est bien Stephen Curry.


Depuis la draft 2009 et son arrivée chez les Warriors, Stephen Curry est tranquillement devenu l’une des têtes d’affiche de la Ligue et la pièce maîtresse d’une dynastie qui règne en maître sur la NBA. À ce propos, un utilisateur de Reddit a souligné à quel point le meneur était essentiel à la suprématie des Dubs :

Quand Steph Curry a été sur le parquet pendant les 3 sacres, des 4 saisons de l’ère Steve Kerr, les Warriors totalisent 244 victoires pour 45 défaites (84.4% de taux de succès).


Depuis qu’il a pris ses fonctions, Kerr a poursuivi le développement du small-ball et a transformé le jeu de son équipe en l’un des plus excitants que nous ayons vues dans la Ligue. Avec une circulation perpétuelle du ballon, des systèmes fluides et une adresse insolente derrière l’arc, les pensionnaires de l’Oracle Arena dominent leurs adversaires de la tête et des épaules.

Avec la signature de DeMarcus Cousins, les choses ne devraient visiblement pas s’arranger pour les autres prétendants à la victoire finale. Et de toute manière, tant que leur leader et double MVP sera sur les parquets, leurs adversaires s’inclineront plus de 8 fois sur 10. Parfois, les statistiques ça décourage, et on peut le comprendre.

A lire également : Au meilleur de son niveau, Steph Curry veut y rester