NBA – Comment Shaq dépensait son premier million… en 24 heures

Shaquille O'Neal avec le maillot du magic après la draft 1992
(DR)

La NBA regorge de petites anecdotes, qui ressortent parfois 10 à 20 ans plus tard. Celle que nous allons vous raconter aujourd’hui concerne Shaquille O’Neal, et remonte à 1992 juste après sa Draft.

Publicité

Nous sommes en 1992, Shaquille O’Neal a tout juste 20 ans et vient d’être drafté en 1ère position par le Magic. Comme beaucoup de jeunes à 20 ans, Shaq est insouciant. Insouciant, mais considéré comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération : une belle carrière semble l’attendre (et l’attendra) dans la ligue.

Un profil de joueur qui tape dans l’oeil de la société Classic Games, spécialisée à l’époque dans les cartes de sport à collectionner. Flairant son potentiel, la marque propose 1 million de dollars à Shaquille pour être la seule à commercialiser des cartes à son image, en 1992. 

Publicité

Les cartes de sport Shaquille O'Neal en 1992
(DR)

Une somme que Shaq accepte, bien évidemment. Et c’est à ce moment là que commence notre anecdote, qui, comme vous pouvez vous en douter, débute sur quelques lacunes en finance de la part du Young Shaq.

Publicité

Lire aussi | L’anecdote de Shaquille O’Neal sur son premier match face à Michael Jordan

J’ai probablement gagné 700 000 dollars, mais je pensais avoir 1 million. 

J’avais oublié les frais d’agent, la FICA (ndlr : une imposition fédérale sur les cotisations d’assurance) ou même les taxes.

Ce premier « million » de dollars, notre jeune et insouciant Shaq le dépense en moins d’une journée. Non vous ne rêvez pas, en moins de 24 heures. Dans un épisode de l’émission Oprah’s Master Class, il revenait sur ses achats en cette journée de 1992, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne faisait pas dans la demi-mesure.

Publicité

  • 2 Mercedes-Benz : à 150.000$ la voiture, sans chercher à négocier le prix. Une pour lui, et une pour son père. C’est toujours pratique de pouvoir échanger les voitures, non ?
  • Une voiture pour sa mère : un peu moins puissante, mais flambant neuve également
  • Des bijoux : bagues, bracelets, pendentifs. Le Shaq visitait plus d’une boutique à Orlando, pour plusieurs centaines de milliers de dollars dépensés.
  • Un costume : pour se rendre à son prochain match

Bilan du shopping ? Un million de dollars dépensés en un peu moins d’une journée, et un coup de fil de la banque dès le lendemain. L’histoire raconte que Shaq passa un sale quart d’heure au téléphone avec son banquier, visiblement sur les nerfs ce jour-là. Rien d’étonnant quand un gosse de 20 ans claque en 24 heures la quasi intégralité de son compte. Tout le monde ne peut afficher une gestion financière aussi intelligente que celle de Jayson Tatum.

Publicité

La suite de l’histoire pouvait cependant redonner le sourire au banquier : Shaquille O’Neal ramenait 40 millions de dollars en 7 ans grâce à son contrat au Magic. Sans compter les deals avec Reebok, Spalding, Scoreboard ou encore Kenner Park Toys. 

Bshop Basketball NBA 24/24 Orlando Magic

Les dernières actualités