Pour le dernier match de l’Open 2018, Saint-Amand Hainaut affrontait la Roche Vendée à Coubertin.

Dans ce match, c’est le club vendéen qui entame le mieux ce premier quart-temps en prenant l’avantage au score 9-15 grâce à l’adresse de Soana Lucet. Un peu plus au point que les joueuses du Hainaut, Roche Vendée est devant au tableau d’affichage à la fin des dix premières minutes 10-17.

Toujours sur la lancée de son bon premier quart, les vendéennes continuent de creuser l’écart et prennent jusqu’à 11 points d’avances (17-28 après 5 minutes). C’est sans compter sur le caractère des Hennuyères qui reviennent sous l’impulsion de Ashley Bruner et de Laura Garcia. Le Hainaut est en tête à la mi-temps 35-34.

Le troisième quart-temps commence sur les chapeaux de roues pour les Nordistes qui prennent 12 points d’avances grâce à un triple de Jenny Fouasseau. Pourtant, Roche Vendée s’accroche et tente de revenir au score, elles restent en dessous de la barre des dix points de retard à la fin du troisième quart-temps 57-49.

A l’entame des dix dernières minutes, Roche Vendée revient dans les pas du Hainaut et ne compte plus que trois points de retard (63-60). Les derniers points seront marqués par Pauline Akonga sur un tir à trois points, Saint-Amand s’impose et commence de la meilleure des manière sa saison par une victoire 73-65.

Emmenée par le trio Garcia-Akonga-Bruner avec respectivement 19, 17 et 22 points, le Hainaut peut se satisfaire d’avoir remporté ce match et d’avoir une bonne base de travail pour enchaîner dès mercredi en terre Normande à Mondeville.