Publicité

NBA – Derrick Rose explose son record en carrière !

Derrick Rose pleure

Non vous ne rêvez pas. On est bien en 2018 et Derrick Rose a bien réalisé cette nuit le match de sa vie, 8 saisons après celle de son titre de MVP. 

Depuis le début de cette campagne, Derrick Rose semble dans sa meilleure forme physique depuis longtemps. Il avait même annoncé vouloir gagner le titre de 6ème homme de l’année. Mais ce soir c’est bien plus qu’un rôle de meneur de banc qu’il a assuré. De la première à la dernière minute du match face au Jazz, il aura éclaboussé le match d’un talent qui n’était plus le sien depuis bien longtemps. Drives dévastateurs, feintes, shoots extérieurs, fadeways : tout y est passé.

En 40 minutes ce soir, D-Rose aura inscrit 50 points (à 19/31 dont 4/7 à trois points), accompagnés de 4 rebonds, 6 passes, 2 interceptions et un contre. Mieux encore, il aura été ultra-clutch, inscrivant 9 des 12 derniers points de son équipe, dont les deux lancers francs à 13 secondes de la fin qui permettent aux Wolves de prendre trois points d’avance. Sur l’action suivante, c’est même lui qui vient contrer Exum, scellant le sort de son équipe. C’est la première fois depuis 2011 qu’il passe la barre des 40 unités. Une éternité.

A la sortie du terrain, enlacé par ses coéquipiers, Derrick Rose est en pleurs. Les larmes d’un joueur qui, après avoir été le plus jeune MVP de l’histoire (22 ans), n’a jamais disputé plus de 66 matchs dans la même saison. Les larmes d’un joueur qui a vu sa carrière, promise à un superbe avenir, minée par des blessures. Les larmes d’un joueur qui, l’espace d’une soirée, a retrouvé le niveau qui était le sien 8 ans auparavant. Merci Derrick. 

A lire également : Les joueurs réagissent à la nuit historique de D-Rose

Minnesota Timberwolves NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA