Au fond du trou en ce moment avec un seul succès pour 10 défaites, les Cavs vivent un début de saison cauchemardesque. Pour Paul Pierce, ils pourraient même subir l’humiliation suprême si, dans un univers parallèle, l’occasion se présentait : être battus par une équipe universitaire.

C’est un fantasme qui revient souvent dans les discussions entre puristes : une équipe NCAA peut-elle battre une équipe NBA ? Sur le papier, cela parait pratiquement impossible. Il faut garder en tête que les équipes NBA, même les plus médiocres, peuvent s’appuyer sur les meilleurs joueurs sortis de l’université, tandis que les équipes NCAA comptent dans leur roster des joueurs qui ne rejoindront pour la plupart jamais la grande ligue, voire même jamais le haut niveau professionnel. Ajoutez à cela la jeunesse des universitaires, et le logique manque d’expérience et de connaissance de certains aspects du jeu qui en découle, et il parait utopique d’imaginer battre des pros, et a fortiori une équipe de la meilleure ligue du monde.

Pourtant, à la vue du premier match incroyable de Duke face à Kentucky qui a ébloui tout le monde, Paul Pierce s’est laissé aller à dire que si, c’est bel et bien faisable. Pour The Truth, les Blue Devils pourraient battre les faibles Cavaliers. C’est ce qu’il a laissé entendre sur le plateau d’ESPN :

« Vous avez vu le match de Duke l’autre soir ? Ils pourraient battre Cleveland ! Vous l’avez entendu ici en premier. Vous voulez me dire que cette équipe, qui a le futur numéro 1 et numéro 2 de la prochaine draft, ne pourrait pas battre Cleveland ? Cette équipe, maintenant, pourrait les battre »

Si les propos de Pierce peuvent paraitre assez excessifs, il faut reconnaitre que la démonstration de Duke face à Kentucky (l’une des meilleures équipes universitaires de tout le pays) a été impressionnante. En écrasant leurs adversaires 118-84, les Blue Devils ont impressionné tout le monde, et même leur coach, Mike Krzyzewski. Le légendaire « Coach K » avouait être bluffé à l’issue du match :

« Je ne devrais pas être surpris du fait que ces gars aient si bien joué, car je les vois tous les jours. Mais jouer directement si bien sous cette pression face à Kentucky était tout de même surprenant. On a bien géré 2 situations que même des équipes de vétérans ne font pas toujours, à savoir bien commencer la deuxième mi-temps même en ayant une grosse avance, et ne pas se relâcher quand l’équipe adverse prend un temps-mort après ça. Ce sont deux signes de maturité que nous avons montré »

Si cette équipe est déjà mature en plus d’avoir un exceptionnel vivier de talents, avec notamment le trio Williamson-Reddish-Barrett, elle pourrait peut-être faire bonne figure face à une équipe pro NBA. De là à la battre, ça parait tout de même présomptueux.

Est-ce que les propos de Paul Pierce relèvent davantage du compliment pour Duke ou de la critique pour Cleveland ? Sûrement un peu des deux. On aura de toute manière pas la réponse, mais la phrase de The Truth a le mérite de faire réfléchir. Et vous, vous en pensez quoi ?

A lire également : Duke atomise Kentucky pour lancer sa saison !

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.