La soirée d’hier a été marquée par la fin du feuilleton Jimmy Butler. Le désormais ex-Wolf a rejoint Philadelphie en échange de Dario Saric et Robert Covington notamment. Nouveau coéquipier de Jimmy Buckets, Joel Embiid a tout de même été touché par les départs de deux joueurs qu’il tenait en estime.

La vie d’un joueur NBA est bien souvent imprévisible, et peu nombreux sont les athlètes qui sont assurés à 100% de ne pas changer d’équipe en cours de saison. Hier, ce sont Dario Saric, Robert Covington et Jerryd Bayless qui ont dû faire leurs bagages pour rejoindre Minneapolis alors que la situation de Jimmy Butler y devenait de plus en plus ingérable.

Drafté en 2014 comme Embiid, Saric n’a rejoint les Sixers qu’en 2016. Quant à Covington, il évoluait en Pennsylvanie depuis 2014. Les trois joueurs se sont donc côtoyés pendant quelques années et notamment lors de la période galère de Philly – 10 victoires en 2015-2016, 28 la saison suivante – et ont pu tisser des liens.

Le pivot camerounais a tenu à rendre hommage à ses deux compères au micro d’ESPN :

Dario et Cov me manquent. J’étais très ému lorsque j’ai appris pour le trade. Ils ont beaucoup apporté ces dernières années. J’ai l’impression qu’on venait à peine de commencer à vraiment bien jouer ensemble. Dario jouait de mieux en mieux et Cov, c’est un des meilleurs défenseurs de la ligue et il est capable de rentrer des gros shoots.

Pour Embiid, il s’agit désormais de passer à autre chose et d’apprendre à jouer avec Jimmy Butler pour tenter de mener Philadelphie vers les sommets de la NBA. L’objectif est affiché

A lire également : LeBron James réagit au trade de Butler