On ne s’en lasse pas ! Pour fêter une diffusion en soirée (21h30 en France) et faire plaisir aux fans français, Tony Parker a encore sorti un gros match. TP a égalé son record de points de la saison avec 24 unités, et a livré une performance globale aboutie sur le parquet des Pistons dans la victoire des Hornets (113-103).

On vous dirait bien que Tony Parker est de retour, mais ça commence à devenir une habitude. Après avoir mis 24 points sur la tête de Miami il y a un peu plus d’une semaine, le Français a récidivé face aux Pistons. Toujours juste, appliqué en défense et précieux lors des moments de flottement de son équipe, TP a rentré 11 de ses 18 tirs pour compiler 24 points, délivrer 4 passes et prendre 3 rebonds. Le tout sans même tirer un seul lancer, alors qu’il aurait objectivement dû faire quelques trajets sur la ligne.

Parker a shooté à 2/2 depuis l’extérieur, dont ce tir qui a définitivement scellé le match et enrayé la timide tentative de comeback des Pistons.

Une nouvelle belle performance pour Tony Parker, co-meilleur marqueur du match avec son compère Kemba Walker. Nicolas Batum a lui inscrit 5 points, pris 8 rebonds et donné 3 passes décisives.

Ceux qui l’avaient enterré trop vite en sont pour les frais : TP est affuté et affamé, et il est pour beaucoup dans le début de saison réussi des Hornets.

A lire également : Tony Parker : les raisons d’une renaissance