NBA – Pourquoi Gregg Popovich n’est pas au Hall of Fame

Harry How/Getty Images

5 bagues, 3 titres d’entraineur de l’année, près de 2000 matchs coachés et un impact indélébile sur la ligue : pourquoi est-ce que Gregg Popovich n’est toujours pas au Hall of Fame ? C’est le principal intéressé qui refuse.

Le débat a été relancé en marge du match entre les Clippers et les Spurs dans la nuit de jeudi à vendredi, lorsque Doc Rivers a milité ardemment pour que Pop ait sa place au temple de la renommée :

« Manu Ginobili a évidemment sa place au Hall of Fame, aux côtés de son coach. Je pense que c’est une mascarade que Pop entraine et qu’on ne puisse pas dire : « le coach Hall of Famer Gregg Popovich »

Depuis le changement des règles d’éligibilité l’an passé, un coach peut entrer au Hall of Fame s’il est à la retraite, ou, s’il est encore actif, s’il a exercé au moins 25 ans en lycée/collège/pro et est âgé d’au moins 60 ans. Pop ayant 69 ans et 45 ans d’expérience dans le coaching, il est évidemment éligible.

Mais que Doc Rivers se rassure, si Popovich n’a toujours pas reçu la distinction suprême, c’est parce que c’est son choix. Pop refuse en effet d’intégrer le Hall of Fame tant qu’il est encore actif. Le journaliste Don Harris précise qu’il a été sollicité à de multiples reprises ces dernières années, mais qu’il a toujours décliné. S’il change d’avis un jour, il sera évidemment distingué en un claquement de doigts.

La décision de Popovich lui appartient, et on peut comprendre d’une certaine manière ce point de vue. Ce qui est sûr et qui ne souffre d’aucune contestation, c’est que Pop atterrira bien un jour au Hall of Fame. On a hâte de voir son discours, en espérant qu’il ne dure pas 10 secondes. Il en serait capable…

À lire également : Gregg Popovich : « Les big men s’ennuient à mourir »

NBA 24/24

Les dernières actualités