NBA – Le Thunder veut moins dépendre de Russell Westbrook

ESPN

En l’absence de Russell Westbrook, le Thunder a gagné la plupart de ses matchs cette saison. Il faut dire que la franchise d’Oklahoma veut désormais réduire sa « Westbrook dépendance ».

Plus tôt dans la saison face aux Celtics et dans un match longtemps dominé par Oklahoma City, l’équipe de Billy Donovan s’est inclinée dans un final tendu où l’équipe n’a pas marqué un seul point dans les quatre dernières minutes. Pourtant, Russell Westbrook était bien là, lui qui a d’ailleurs pris la totale responsabilité de cette défaite.

Qu’on rate ou qu’on réussisse des tirs, c’est ma responsabilité de m’assurer qu’il soit bon. C’est de ma faute, et cela n’arrivera plus.

Depuis ce match, le Thunder a peu à peu changé sa philosophie. S’il y a deux ans l’équipe était obligée de tout miser sur son meneur, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Paul George est arrivé il y a plus d’un an et les récents changements de la franchise vont également dans ce sens. C’est pour cela que Sam Presti, le GM, est allé recruter Dennis Schroder cet été en provenance des Hawks. Pour alléger la charge sur Westbrook et moins dépendre de lui.

Au Thunder, les dirigeants veulent jouer plus vite avec moins d’isolations, des possessions plus rapides, incluant les passes et les tirs. Ce choix change forcément les habitudes de Russell Westbrook, qui a été prévenu de ce changement. Pour que cela fonctionne, le MVP 2017 doit forcément approuver ce choix, et la franchise s’en est déjà assurée.

De son côté, Paul George n’est pas étonné par la compréhension de son coéquipier :

Russ est le gars qui souhaite que nous participions un peu plus aux actions. Russ n’est pas un gars qui joue pour les statistiques. Il veut être avec nous et nous aider, ouvrir le jeu pour les autres, et on peut le voir. On le voit avec moi, et avec Schroder qui a beaucoup d’opportunités.

Ce changement, il se confirme également dans les statistiques. Westbrook est en baisse, bien qu’il soit toujours à 24.8 points, 8.6 passes et 8.9 rebonds de moyenne. Pourquoi ? Car le meneur touche moins la balle tout simplement. D’après ESPN, Russell touche en moyenne 12 ballons de moins par match, effectue 2 dribbles en moins par touche et porte également le cuir 1 seconde de moins.

Russell Westbrook reste un formidable joueur et le Thunder compte toujours bien s’appuyer sur lui, mais sa franchise ne veut tout simplement plus qu’il soit l’homme à tout faire, parfois à l’excès.

Un choix plutôt payant pour le moment.

A lire également : Russell Westbrook absent pour le Thunder pour la meilleure des raisons !

NBA 24/24 Oklahoma City Thunder

En direct : toute l'actu NBA