Publicité

Euroleague – Programme J10 : Duel sous les étoiles !

Semaine moins chargée avec une seule journée à disputer. Attention, une très grosse affiche tout en haut du classement.


Se remettre la tête à l’endroit ! Au lendemain de leur première défaite, le CSKA et le Real Madrid voudront effacer de leur mémoire ce petit accrochage. Seulement, l’une des deux équipes va devoir enchainer avec une deuxième défaite en deux matchs. Le calendrier nous offre ce jeudi un affrontement direct en Moscou et Madrid, dans la capitale espagnole. Avec une constellation de stars (De Colo, Rodriguez, Hines, Clyburn, Llull, Causeur…) ce match ressemble à une Finale avant l’heure. Les deux meilleures attaques de la compétition sont face à face et l’on s’attend à des étincelles. Kyle Hines, l’intérieur de petite taille du CSKA (1m98) peut-il rendre la vie difficile à Walter Tavares (2m21) ? Pablo Laso peut-il être inquiété par Dimitris Itoudis ?

La semaine dernière, c’est le Fenerbahçe qui a fait la meilleure opération en venant s’intercaler entre les deux leaders du début de saison. Deuxième, l’équipe de Zeljko Obradovic va clôturer cette dixième journée en se déplaçant à Barcelone. Avec 5 victoires de rang, Jo Lauvergne et ses coéquipiers vont défier un Barça sur une dynamique positive (6 victoires sur les 7 derniers matchs). Une affiche très intéressante.

C’est aussi le cas du match entre le Zalgiris Kaunas et Milan. Si la troupe de Sarunas Jasikevicius est à la traine au classement (3 victoires, 6 défaites) la qualité de jeu reste présente. Sur ses 3 dernières défaites, le Zalgiris ne s’est jamais incliné de plus de 3 points ! Il faut inverser le momentum et une victoire contre le cinquième (6 victoires, 3 défaites) du classement peut être un bon moyen de se lancer.

Demain, le Khimki Moscou va jouer sa première rencontre d’Euroleague sans Alex Shved. Dans ce duel, le collectif russe a moins de repères que le Panathinaïkos malgré un début de saison mitigé (5 victoires, 4 défaites). Nick Calathes peine à trouver un match référence – son meilleur match est à 21 d’évaluation « seulement » cette année – lui qui avait dominé la saison dernière (42 d’évaluation lors du Round 8 et 4 double-double sur les 10 premiers matchs).

Et si le Buducnost Podgorica était le poil à gratter de l’Euroleague ? En 3 matchs, ils viennent de faire tomber Vitoria avec un record à 3 points puis le CSKA Moscou au buzzer (défaite entre-temps contre le Khimki Moscou lors de la huitième journée)

Une dernière affiche à présenter, l’Anadolu Efes Istanbul accueille le Baskonia Vitoria. Lors des 8 dernières rencontres entre les deux équipes, 7 se sont décidées sous la barre des 10 points d’écart. Séduisante depuis le début de l’année, l’équipe de Turquie doit se méfier de Vitoria, à la relance et le couteau entre les dents.

Jeudi 29 novembre :

Darussafaka Tekfen Istanbul vs Herbalife Gran Canaria (18h15)

Zalgiris Kaunas vs Olimpia Milan (19h)

Maccabi Fox Tel-Aviv vs FC Bayern Munich (20h05)

Real Madrid vs CSKA Moscou (21h)

Vendredi 30 novembre :

Khimki Moscou vs Panathinaïkos Opap Athènes (18h)

Anadolu Efes Istanbul vs Kirolbet Baskonia Vitoria (18h30)

Olympiacos Le Pirée vs Buducnost Voli Podgorica (20h30)

FC Barcelone Lassa vs Fenerbahçe Istanbul (21h)

Le Real ou le CSKA Moscou va devoir laisser un peu de terrain à son adversaire. Le Fenerbahçe peut continuer d’évoluer sous les radars, tout en faisant le nécessaire contre une équipe en forme. L’Olympiacos est sur une pente ascendante et devra se méfier d’un adversaire dans les bons coups du moment.

A lire également : Brandon Paul proche de l’Olympiacos ?

En direct : toute l'actu NBA