A la fin de cette nouvelle fenêtre de qualifications aux quatre coins du globe, 17 équipes sont qualifiées pour la Coupe du Monde en Chine (31 août – 15 septembre 2019). Pour les 13 derniers tickets, il faudra attendre le mois de février. 


7 équipes européennes, 4 d’Asie, 3 d’Amérique et 3 d’Afrique. Avant la dernière fenêtre de qualifications au mois de février prochain, ce sont bien 17 équipes qui ont, dès à présent, décrochées leur billet pour la Coupe du Monde. A cause du calendrier toujours aussi compliqué entre la NBA, la FIBA et l’Euroleague, inutile de vous cacher que la Slovénie, pourtant championne d’Europe en titre, ne fera pas le voyage jusqu’à la Grande Muraille. Avec son bilan de 2 victoires pour 8 défaites, elle occupe la dernière place du groupe. On ne verra donc pas Luka Doncic l’année prochaine lors du mondial. Voici la liste :

Chine (organisateur)
Allemagne
France
Grèce
République-Tchèque
Espagne
Lituanie
Turquie
Nouvelle-Zélande
Corée du Sud
Australie
Venezuela
Argentine
États-Unis
Angola
Nigeria
Tunisie

Dans la lutte finale, plusieurs équipes ont l’avantage. En Europe, le Monténégro est à la troisième place à égalité avec la Lettonie. Les deux équipes vont se rencontrer lors de la toute dernière journée des qualifications. Une mission à la hauteur de coach Mitrovic ! Dans le Groupe J, l’Italie et la Pologne ont leur destin entre leurs mains. Nos voisins transalpins ont besoin d’une victoire pour rejoindre la Chine avec au programme, la Hongrie et la Lituanie. Dans le groupe de la France, Russie et Finlande sont au coude à coude avec une petite victoire d’avance pour les russes. Le 24 février prochain, ils s’affronteront directement dans un match qui pourrait être une mini finale.
En battant largement la Grèce (84-61), la Serbie conserve sa troisième place devant la Géorgie. Il faudra jouer l’Estonie puis Israël, les deux derniers du groupe, pour assurer une place au mondial. L’équipe de Serbie a pu aligner Vasilije Micic et Stefan Jovic, deux joueurs Euroleague, afin de renforcer son effectif. Qu’en sera-t-il en février ?

En Afrique, il reste encore trois rencontres à jouer et 3 des 5 équipes pouvant obtenir un billet au mondial sont déjà connues (Angola, Nigeria, Tunisie). A l’heure actuelle, le Sénégal est en position de force (7 victoires, 2 défaites) par rapport à la République Centrafricaine (4-5). Le dernier ticket pourrait se jouer entre la CAF et le Cameroun pour la place de meilleur troisième. Si les qualifications s’arrêtaient là, ce sont les Lions indomptables qui s’envoleraient pour la Chine (7 victoires, 5 défaites).

En Amérique, 3 tickets sont encore à prendre avant les deux dernières journées. Le Brésil est en bonne position dans le groupe F (7 victoires, 3 défaites), juste devant la République-Dominicaine (4ème avec 6 victoires, 4 défaites). La quatrième place délivrera une place pour la Coupe du Monde et qui concerne donc les dominicains mais aussi l’Uruguay et Porto-Rico dans le groupe E avec le même bilan de 6-4.

Enfin, dans la zone Asie, là aussi 3 billets sont encore à composter. L’Iran et le Japon doivent encore faire le boulot dans le groupe F et ne pas se faire surprendre par un retour des Philippines. On jouera aussi pour la meilleure quatrième place. Pour le moment, c’est le Liban qui tient cette position avec 6 victoires, 4 défaites (contre 5-5 pour les Philippines).

Du suspense et encore du suspense dans le monde entier. Avant la dernière fenêtre internationale, 13 tickets sont en jeu et les classements sont très serrés. Il y a aura des nations importantes sur le côté et d’autres vont devoir s’arracher pour voir la Chine en 2019.

A lire également : Les épisodes de la Web Série sur les Bleus !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.