Publicité

NBA – Une première pour une femme dans la ligue !

En devenant directrice adjointe de la franchise d'Indiana, Kelly Krauskopf devient la première femme la plus haut placée dans un bureau de la NBA

Les Pacers viennent d’acter une petite révolution dans le monde la NBA actuelle. La franchise d’Indianapolis vient de nommer une femme au poste d’assistante General Manager pour la première fois de l’histoire de la ligue.


Kelly Krauskopf, voilà le nom de la toute première femme à occuper le poste de directrice générale adjointe en NBA. C’est le journaliste ESPN Adrian Wojnarowski qui a officialisé cette signature qui marque une nouvelle étape dans le développement et l’évolution de la ligue.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Kelly Krauskopf, elle a été présidente et directrice générale de l’Indiana Fever en WNBA pendant 17 ans, jusqu’à ce qu’elle fasse la transition comme superviseur de la nouvelle entrée des Pacers Esports dans la NBA 2K League.

Kelly Krauskopf rejoindra ainsi le GM Kevin Pritchard, Chad Buchanan et Peter Dinwiddie au front office. Larry Bird est également encore au contact de l’équipe dans un rôle de conseiller.

L’aspect historique des femmes en tant que dirigeantes dans les hiérarchies des franchises américaines quelque soit le sport est en pleine expansion. La Major League Baseball a notamment eu deux GM assistantes, dont Jean Afterman, directrice exécutive des Yankees, et Kim Ng, ancienne directrice des Dodgers et vice-présidente senior des opérations baseball de la Major Ligue de baseball.

[…] A lire également : John Wall se réjouit de l’arrivée de Trevor Ariza

Krauskopf a également été la première directrice des opérations de la WNBA, et elle a notamment joué un rôle majeur au sein de l’Indiana Fever lors de l’obtention de trois titres de championnes de conférence (2009, 2012, 2015) dont un titre WNBA (2012) pendant son mandat.

La signature de Kelly Krauskopf aux Pacers souligne encore un peu plus la place des femmes dans le monde de la NBA auparavant dominé exclusivement par les hommes. Il y a un nombre croissant de femmes dans les différents front office de la ligue, à l’instar de Becky Bonner (Orlando), Amanda Green (Oklahoma City), Teresa Resch (Toronto), Michelle Leftwich (Atlanta), Ariana Andonian (Houston) ou encore Natalie Jay (Brooklyn).

Kelly Krauskopf devient aujourd’hui la femme la plus haut placée dans une hiérarchie de la NBA. Elle abandonnera toutes ses fonctions en dehors de la ligue pour assumer pleinement ce nouveau rôle d’assistante GM, ouvrant espérons-le la voie à d’autres femmes qui aspirent elles aussi à des postes de direction en NBA.

Mais aussi : Pour Scott Brooks, Kobe Bryant est peut-être le GOAT

Indiana Pacers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA