NBA – La ligne à 4 points instaurée par certaines franchises à l’entraînement

Trae Young, ligne à 4 points
Ligne à 4 points

Avec l’évolution perpétuelle en NBA, la ligne à 4 points est un sujet de discussion (et de fantasme) qui revient de plus en plus souvent sur la table. Certaines franchises ont pris les devants, en en instaurant d’ores et déjà lors de leurs entraînements. 


Verrons-nous un jour des matchs avec une ligne à 4 points ? La NBA a beau affirmer que ce n’est pas encore à l’ordre du jour, difficile de ne pas envisager, à terme, cette possibilité. A l’image de Stephen Curry, Damian Lillard ou Trae Young, les artilleurs de (très) loin sont de plus en plus nombreux, et le jeu pourrait naturellement mener à cette évolution, comme l’instauration de la ligne à 3 points il y a bientôt 40 ans.

Dans l’attente que la NBA se penche éventuellement sur le cas, des équipes ne perdent pas de temps et ont déjà installé des lignes à 4 points lors de leurs entraînements. Ce sont les Nets qui ont débuté cette tendance lors de la saison 2016-2017. Depuis, beaucoup de franchises ont suivi, à commencer par Chicago, Atlanta et Philadelphie. Le coach des Sixers Brett Brown s’amuse :

« On est tous des voleurs. C’est une ligue de copieurs, moi aussi j’ai déjà volé des techniques de coaching. Je prends ça comme un compliment »

[…] A lire également : Quelle est la franchise la plus détestée des Etats-Unis ?

L’idée derrière ce stratagème ? S’habituer à la ligne à 4 points dans l’hypothèse où il faudrait s’en servir un jour, mais aussi améliorer le spacing et permettre aux potentiels artilleurs en chef de « normaliser » la prise de tirs si lointains.

Un des objectifs est également de permettre au meneur de poser des systèmes depuis une distance plus lointaine, particulièrement s’il est connu pour son shoot lointain et qu’il est donc défendu plus haut par l’adversaire. On est en effet loin des années 80 ou les meneurs posaient leurs systèmes avec un pied voire les deux à l’intérieur de la ligne à trois points.

Tout ça est en tout cas bien loin d’être anodin, et pourrait très rapidement devenir un passage obligatoire pour toutes les équipes de la ligue. Affaire à suivre…

Mais aussi : Popovich s’en prend à cette nouvelle NBA, axée sur le tir

NBA 24/24

Toute l'actu NBA