Parlons Basket NBA Awards 2018 : Le résultat des votes

Après vos bons retours suite à la première édition, les Parlons Basket NBA Awards sont de retour pour récompenser les meilleurs acteurs de l’année 2018. Quelques changements au programme : les votes avaient cette fois-ci lieu sur notre page Twitter et les choix par catégorie étaient réduits à quatre. De plus, quelques critères de sélection ont changé et deux nouvelles rubriques ont fait leur apparition. Tout d’abord, la catégorie « L’événement de l’année », mais aussi « L’exploit de l’année » qui a été divisé cette fois en deux catégories : individuel et collectif. Après une très forte participation, il est désormais l’heure de découvrir le résultat de vos nombreux votes !

 

La révélation de l’année – Le jeune joueur (23 ans maximum au 1er janvier 2018) qui s’est le plus révélé au cours de l’année (hors rookies et All-Star) Tenant du titre : Giannis Antetokounmpo 

Nos critères sur la récompense ont quelque peu changé depuis l’année dernière, en excluant notamment les All-Stars. Ce qui empêche un joueur comme Joel Embiid d’intégrer la liste, lui qui a encore franchi un sacré cap cette année. Mais c’est un autre Camerounais qui vous a séduit. Auteur d’un début de saison superbe, il devance Jamal Murray d’une très courte tête.  

1 Pascal Siakam (Raptors) 30%

2 Jamal Murray (Nuggets) 29%

3 Montrezl Harrell (Clippers) 21%

4 Jaylen Brown (Celtics) 20%

 

Le rookie de l’année – Le meilleur joueur à avoir évolué avec le statut de rookieTenant du titre : Joel Embiid

Grosse hype de cette première partie de saison, à juste titre, Luka Doncic a été le meilleur débutant de l’année selon vous. Il devance carrément le Rookie Of the Year, Ben Simmons, et Jayson Tatum, pourtant auteur d’une régularité déconcertante pour son âge et de très bons premiers playoffs au printemps dernier. C’est dire à quel point votre estime pour le Slovène est élevée ! 

1 Luka Doncic (Mavericks) 51%

2 Ben Simmons (Sixers) 22%

3 Jayson Tatum (Celtics) 17%  

4 Donovan Mitchell (Jazz) 10%
 

L’équipe surprise de l’année – L’équipe qui vous a le plus surpris à cheval sur les deux saisonsTenant du titre : Boston Celtics 

Malgré leur surprenante troisième place la saison dernière et leur début de saison de qualité, les Blazers ne vous ont pas du tout convaincu. Tout comme Indiana, qui pourtant confirme actuellement sa dernière saison qui fut totalement au-delà des attentes. C’est donc les Sacramento Kings qui l’emporte grâce à leur première partie de saison qui les voit s’incruster dans la course aux playoffs alors que tous les observateurs les voyaient comme une lottery team. 

1 Sacramento Kings 40%

2 Indiana Pacers 26%

3 Los Angeles Clippers 25%

4 Portland Trail Blazers 9%

 

Le coach de l’année – Le meilleur tacticien et meneur d’hommes de l’annéeTenant du titre : Brad Stevens 

Les absences de Mike D’antoni, Brett Brown ou Mike Budenholzer ont déçu certains d’entre vous, mais il fallait faire des choix. Comme celui d’écarter l’habitué Gregg Popovich ou celui de ne choisir ni Dwane Casey (Coach Of the Year), ni Nick Nurse, privilégiant les coachs étant resté en poste tout au long de l’année. Avec une première place à l’Est et une finale de conférence malgré les nombreux absents : l’accomplissement de Brad Stevens a marqué vos esprits pour la deuxième année consécutive, malgré le début de saison poussif des Celtics. Le coach de 42 ans conserve son titre ! 

1 Brad Stevens (Celtics) 43% 

2 Steve Kerr (Warriors) 26%

3 Quin Snyder (Jazz) 16%

4 Terry Stotts (Trail Blazers) 15%

 

La perf individuelle de l’année – La ligne de stats la plus renversante de l’année – Tenant du titre : Russell Westbrook 

Le triple-double à 60 points historique de James Harden n’a pas suffit. La très grosse prestation du King dans un match plus que décisif en playoffs s’empare de la première place. Auteur pourtant d’un record hors du commun en un temps de jeu très réduit, Klay Thompson n’a pas été plébiscité.

1 LeBron James – 44pts à 17/33 (5/7 à 3p – 7/11 aux LF), 11rbds, 9pas, 3ints, 1ctr en 46 minutes vs Boston / G6 Finale de Conférence Est 39%

2 James Harden – 60pts à 19/30 (5/14 à 3p – 17/18 aux LF), 10rbds, 11pas, 4ints, 1ctr en 46 minutes vs Orlando / 30/01 29%

3 DeMarcus Cousins – 44pts à 13/29 (5/11 à 3p – 13/14 aux LF), 23rbds, 10pas, 4ints, 1ctr en 51 minutes vs Chicago / 22/01 16%

4 Klay Thompson – 52pts à 18/29 (14/24 à 3p – 2/2 aux LF), 4rbds, 2ints en 26 minutes vs Chicago / 29/10 16%

 

Le match de l’année – Le match qui possède les meilleurs ingrédients pour être le plus abouti de l’année – Tenant du titre : Cleveland – Golden State / Game 3 des Finales NBA 2017

Une fois de plus, les playoffs et l’importance des matchs a fait basculer la décision. Vous avez classé les quatre matchs par ordre d’importance et c’est naturellement que le suspense et les retournements de situation ont fait du premier match des Finales le meilleur match de l’année selon vous.

1 Golden State 124 – 114 Cleveland, 1 prolongation / Game 1 – Finales NBA 33%

2 Houston 98 – 94 Golden State / Game 5 – Finales de Conférence Ouest 30%

3 Boston 113 – 107 Milwaukee, 1 prolongation / Game 1 – 1e tour Conférence Est 23%

4 Toronto 131 – 128 Golden State, 1 prolongation / 29/11 14%

 

L’action de l’année – L’action la plus folle de l’année – Co-tenants du titre : Kevin Durant et Russell Westbrook

Il s’agit d’une des actions les plus clutchs de la saison dernière, et pourtant le trois points qui tue le Game 3 des Finales NBA ne vous a pas séduit. Kevin Durant (co-tenant du titre avec le même shoot une année auparavant) termine donc dernier du sondage. Peut-être parce qu’il y avait déjà 2-0 dans la série. L’action irréelle du Greak Freak au Madison Square Garden nous a tous laissé bouche bée et c’est votre favorite.  

1 Le dunk de Giannis Antetokounmpo par-dessus Tim Hardaway Jr. 35% 

2 Le buzzer beater de LeBron James face aux Indiana Pacers en playoffs 29%

3 Le cross de James Harden sur Wesley Johnson 23%

4 Le dagger de Kevin Durant lors du Game 3 des Finales NBA 13%

A lire également : Premier point sur les votes du All-Star Game 2019

Le vétéran de l’année Le joueur de plus de 35 ans le plus performant sur l’année 2018 – Tenant du titre : Manu Ginobili

Revenu en février à Miami, D-Wade va terminer sa carrière de manière symbolique. Ses prestations sur le terrain reste solide, suffisamment pour devancer les deux européens : TP et Dirk. Comme l’année dernière, Zach Randolph termine dernier du sondage.

1 Dwyane Wade (36 ans) Heat 49%

2 Tony Parker (36 ans) Spurs/Hornets 43% 

3 Dirk Nowitzki (40 ans) Mavericks 7%

4 Zach Randolph (37 ans) Kings 1%

 

Le trade de l’année – La meilleure acquisition à la suite d’un trade – Tenant du titre : Kyrie Irving

Après le feuilleton Spurs qui a rythmé l’année, Kawhi Leonard s’est finalement envolé au Canada. Évoluant à un niveau MVP, son adaptation a été expresse et c’est sans grande surprise qu’il termine largement en tête des votes. Si son trade aux Wolves a été décevant, Jimmy Butler a eu un fort impact en peu de temps à Philly. En moins deux mois, il vous a plus convaincu que Derozan ou Griffin.

1 Kawhi Leonard chez les Toronto Raptors 70%

2 Jimmy Butler chez les Philadelphia 76ers 15%

3 DeMar Derozan chez les San Antonio Spurs 9%

4 Blake Griffin chez les Detroit Pistons 6%

 

Le trade le plus sous-estimé de l’année – L’acquisition la plus sous-estimée à la suite d’un trade – Tenant du titre : Victor Oladipo

Tobias Harris succède à Victor Oladipo pour le trade le plus « underrated » de l’année. L’ailier des Clippers explose cette saison. Le trade dans lequel il était inclus fut médiatisé car il était dans le package pour récupérer Blake Griffin, mais son arrivée en elle-même ne l’a pas été plus que ça. Cette saison, il tourne à 21 points et 8 rebonds de moyenne.

1 Tobias Harris chez les Los Angeles Clippers 43%

2 Danny Green chez les Toronto Raptors 28%

3 Robert Covington chez les Minnesota Timberwolves 15%

4 Nikola Mirotic chez les New Orleans Pelicans 14%

 

La signature de l’année – La meilleure acquisition en provenance de la free agency – Tenant du titre : Gordon Hayward

Dans les catégories des trades et des signatures, nous avons changé les règles. Après la victoire de Gordon Hayward l’année dernière, nous avions trouvé injuste de récompenser un joueur n’ayant joué que quelques minutes avec sa nouvelle équipe. Pour cette fois, nous avons sélectionné uniquement des mouvements dont l’impact peut déjà être mesuré, ce qui explique l’absence de DeMarcus Cousins ou encore Isaiah Thomas dans la liste. Quant aux votes, il faut dire que le suspense n’était pas vraiment de mise dans cette catégorie…

1 LeBron James chez les Los Angeles Lakers 68%

2 Derrick Rose chez les Minnesota Timberwolves 24%

3 Julius Randle chez les New Orleans Pelicans 5%

4 DeAndre Jordan chez les Dallas Mavericks 3%

 

La signature la plus sous-estimée de l’année L’acquisition la plus sous-estimée en provenance de la free agency – Tenant du titre : J.J. Redick

Cocorico ! On ne sait pas si c’est le chauvinisme qui a parlé mais TP l’emporte assez nettement dans cette catégorie. Critiqué pour sa dernière pige aux Spurs, il revit à Charlotte et impressionne tout son monde. Une jolie deuxième place pour JaVale McGee. Belle revanche pour un joueur souvent moqué.

1 Tony Parker chez les Charlotte Hornets 43%

2 JaVale McGee chez les Los Angeles Lakers 34%

3 Brook Lopez chez les Milwaukee Bucks 17%

4 Jonas Jerebko chez les Golden State Warriors 6%

 

Le français de l’année – Le meilleur joueur français évoluant dans le championnat américain – Tenant du titre : Rudy Gobert

Sans surprise, Rudy Gobert conserve son titre. Élu défenseur de l’année, il ne laisse aucune chance à la concurrence, devançant largement Parker et Fournier. Le score de Batum reflète bien votre déception, le Hornet s’emparant de seulement 2% des suffrages.

1 Rudy Gobert (Jazz) 65% 

2 Tony Parker (Spurs/Hornets) 18% 

3 Evan Fournier (Magic) 15%

4 Nicolas Batum (Hornets) 2% 
 

L’exploit individuel de l’année – La performance individuelle la plus incroyable de l’année 

La longévité de Dirk et la précocité de Jokic n’ont pas recueilli votre préférence. Russell Westbrook banalise l’exceptionnel et c’est donc la performance de Derrick Rose qui l’emporte. Ce carton totalement inattendu qui illustre parfaitement la renaissance du meneur, ainsi que tout le contexte l’entourant a fait la différence dans vos votes. 

1 Les 50 points de Derrick Rose 54%

2 La deuxième saison consécutive en triple double de moyenne de Russell Westbrook 27%

3 Le triple-double réalisé en seulement 14 minutes par Nikola Jokic 11%

4 La 21e saison de Dirk Nowitzki avec les Dallas Mavericks – record avec une seule équipe 8% 

 

L’exploit collectif de l’année – La performance collective la plus folle de l’année 

Vous avez privilégié la longévité aux exploits ponctuels puisque les Spurs terminent assez largement en tête. Pour rappel, Popovich et ses hommes ont battu ce record en 2017 et en ont profité pour l’étendre l’année dernière. Les 21 participations consécutives aux playoffs des Texans ne sont, par contre, pas encore un record. Toujours devancés par les 22 de Syracuse/Philadelphie de 1950 à 1971, qu’ils peuvent donc égaler cette saison.

1 San Antonio Spurs – 21 saisons consécutives avec un bilan positif 49%

2 Charlotte Hornets – Victoire de 61 points d’écart face aux Memphis Grizzlies / 22/03 22%

3 Los Angeles Lakers – Deux joueurs de la même équipe en triple-double pour la première fois depuis 2007 / 15/12 16%

4 Houston Rockets – Record de paniers à 3 points inscrits sur un match (26) / 19/12 13%

 

L’événement de l’année – L’événement majeur le plus impactant

Aucun autre événement ne vous a convaincu plus que le tremblement de terre qu’a été l’arrivée de LeBron à Los Angeles cet été. Le King a changé de conférence pour rejoindre l’une des franchises les plus mythiques de l’histoire des sports américains. Et il est effectivement compliqué de faire mieux.

1 L’arrivée de LeBron James chez les Lakers 65%

2 La retraite de Manu Ginobili 17%

3 Le All-Star Game nouveau format 12%

4 Le changement de la règle du chrono (passé de 24 à 14 secondes) sur les rebonds offensifs 6%

 

Le joueur de l’année – Le meilleur joueur NBA de l’année civile 2018 – Tenant du titre : Russell Westbrook

Comme l’année dernière, c’est le MVP de la saison régulière que vous avez décidé d’élire meilleur joueur des 12 derniers mois. James Harden l’emporte haut la main et sa forme actuelle a peut-être aidé à forcer la décision. Pour la deuxième fois de suite, LeBron finit deuxième. Quant au Greek Freak, auteur d’un début de saison fracassant, il devance Kevin Durant, MVP des Finales mais dernier avec seulement 7% de vos votes.

1 James Harden (Rockets) 45%

2 LeBron James (Lakers) 32%

3 Giannis Antetokounmpo (Bucks) 16%

4 Kevin Durant (Warriors) 7%

 

Si Russell Westbrook avait tout raflé lors de l’édition précédente avec 4 trophées, cette saison LeBron James semble être le grand gagnant sur le plan individuel même si le trophée de meilleur joueur lui échappe. Une nouvelle version à laquelle vous avez activement participé avec vos près de 20 000 votes au total. Merci à tous nos Twittos pour leur réactivité et à tous nos followers qui nous suivent au quotidien sur les différents réseaux. Encore une fois bonne année et rendez-vous en 2020 pour une troisième édition des Parlons Basket NBA Awards.

Mais aussi : L’énorme erreur d’arbitrage dans le final Warriors-Rockets

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA