Interrogé sur le débat autour de la meilleure équipe de l’histoire, Magic Johnson s’est montré franc. Il n’a pas hésité à rappeler que la domination des Warriors n’est pas aussi équivoque que les dynasties qui ont existé dans les années 80 et 90.


Avec le retour de blessure de DeMarcus Cousins, les Warriors sont pour beaucoup, déjà promis à un troisième titre consécutif. Ce serait également le quatrième lors des cinq dernières saisons, et c’est ce que l’on peut appeler une domination sans partage. Mais avant que Golden State écrase la ligue avec sa superteam, d’autres franchises ont aussi été dans cette posture. Magic Johnson, actuel président des Lakers, a été questionné à ce sujet par le Washington Post. Selon lui, les Warriors ne peuvent pas encore être considérés comme la meilleure équipe de l’histoire.

Évidemment, c’est un exploit de gagner 73 matchs (lors de l’exercice 2015/2016), il n’y a aucun doute là-dessus. Mais ça ne veut pas dire que les Bulls de Jordan ou mes Lakers n’étaient pas aussi bons que cette équipe. Pensez aux séries qu’on a effectué. Jordan a gagné six titres, on en a gagné cinq. On a chacun dominé toute une décennie. Et ça, les Warriors ne l’ont pas encore fait. Vous devez avoir accompli ce genre de choses pour être considéré comme la meilleure équipe de l’histoire.

A lire également : Blake Griffin en partance des Pistons ?

Si les Warriors ne peuvent pas entrer dans la discussion pour Magic Johnson, il considère tout de même que cette équipe ressemble fortement à ses Showtime Lakers de la saison 1986/1987.

Les titulaires étaient si dominants, et notre banc était le meilleur de toute la ligue. Par rapport au run and gun que l’on pratiquait, les Warriors nous ressemblent énormément. Nous étions sur le banc pendant le troisième quart-temps, et on était tellement bons que ce n’était pas nécessaire de jouer le dernier.

Pour rappel, les Lakers avaient terminé la saison régulière avec 65 victoires pour filer vers leur quatrième titre en moins de dix ans. Seul record égalé par les Warriors en 2017, c’est celui de l’offensive rating, avec 115.6 points inscrits en moyenne toutes les 100 possessions.

En cas de nouveau titre cette année, Magic Johnson commencera peut être à considérer les Warriors comme l’une des équipes les plus fortes de l’histoire de la NBA.

Mais aussi : James Harden encore un peu plus dans l’histoire !